Lavigueur, Célestin

Célestin Lavigueur. Violoniste, compositeur, professeur (Québec, 19 janvier 1831 - Lowell, Mass., 11 décembre 1885).

Lavigueur, Célestin

Célestin Lavigueur. Violoniste, compositeur, professeur (Québec, 19 janvier 1831 - Lowell, Mass., 11 décembre 1885). Grâce à son talent et malgré le fait que son seul professeur, François Huot, n'ait été qu'un amateur, Lavigueur devint un violoniste recherché dont le phrasé et le coup d'archet « remuaient vivement la sensibilité des auditeurs », rapporte Nazaire LeVasseur. Il dirigea le concert donné en 1878 par la Société harmonique de Québec. Professeur au petit séminaire de Québec (1853-81), il fut, semble-t-il, l'un des premiers compositeurs autochtones d'oeuvres lyriques : une opérette en trois actes, La Fiancée des bois (livret de Pamphile Lemay), et un opéra-comique, Un mariage improvisé. Parmi ses oeuvres de moindre importance, citons Fantaisie sur la Fille du régiment pour violon; « Le Nom de ma soeur », romance; « Ô Canada, beau pays, ma patrie », chant national (Bernard & Allaire 1880); « Donnez », hymne à la charité; « Soyez les bienvenus », chant dédié à la princesse Louise; et « La Huronne », chant très populaire (Léger, Brousseau Frères, s.d.). Lavigueur se retira en 1881 chez l'un de ses fils à Lowell, Mass., où il mourut, laissant inachevé son opéra Les Enfants du manoir dont il avait aussi écrit le livret. Quelques-unes de ses oeuvres sont parues dans L'Écho du Cabinet de lecture paroissial (Montréal 1862-63) et Le Foyer domestique (Ottawa 1877). Plus récemment, quatre de ses chansons ont été publiées dans PMC (vol. VII). Le chef d'orchestre Louis Lavigueur est son arrière-petit-fils.


Lecture supplémentaire

  • DCB, vol 11