Lawson, May

May Lawson. Contralto, professeure (West Calder, Écosse, 29 mars 1901 - Winnipeg, 28 avril 1965). Elle vint au Canada avec ses parents en 1914. Elle étudia le chant à Winnipeg avec W. Davidson Thomson, Rhys Thomas et Bernard Naylor, et à Toronto avec J. Campbell McInnes.

Lawson, May

May Lawson. Contralto, professeure (West Calder, Écosse, 29 mars 1901 - Winnipeg, 28 avril 1965). Elle vint au Canada avec ses parents en 1914. Elle étudia le chant à Winnipeg avec W. Davidson Thomson, Rhys Thomas et Bernard Naylor, et à Toronto avec J. Campbell McInnes. Elle bénéficia des conseils de Frank Saint Leger avec qui elle étudia le répertoire à New York, ainsi qu'avec John Goss durant les étés de 1943 à Gimli, Man., et de 1948 à Galiano Island, C.-B. Elle fut soliste à l'église anglicane Saint Luke's (1923-26) et à l'église unie Knox (1926-46) à Winnipeg. Au cours de ces années, elle fut fréquemment soliste d'oratorio avec le Choeur philharmonique de Winnipeg et l'Orchestre symphonique de Winnipeg, et chanta dans des productions de la Winnipeg Light Opera Company (Le Soldat de chocolat, 1934; The Red Mill, 1935, etc.). Elle donna des récitals avec la pianiste Marjorie Dillabough Wrightson et, avec John Avison ou Gordon Kushner, chanta fréquemment à la radio de la SRC. Elle fut soliste et membre des Choristers à la fin des années 1930 et durant les années 1940. Son vaste répertoire de récital incluait des chansons écossaises traditionnelles qu'elle interprétait avec sensibilité et émotion. Elle se retira de la scène à la fin des années 1940.

May Lawson donna des cours privés tout au long de sa carrière et au Canadian Mennonite Bible College à Winnipeg de 1958 à 1965. Orville Derraugh, David Falk, Robert Jeffrey, Corinne Kirby, Heather Lindsay, Jean McBride, Elaine Oakley, Noella Poulain, Carol Robson, William Thiessen et Peggie Anne Truscott furent parmi ses nombreux élèves. Ses recherches et la correspondance qu'elle échangea avec son frère, le médecin et baryton James Terry Lawson de New Westminster, C.-B., ont eu comme résultat l'ouvrage de ce dernier Full-throated Ease : A Concise Guide to Easy Singing (Vancouver 1955), qui fut très en vogue aux États-Unis et en Europe.