Le Soccer Hall of Fame and Museum

​Le Soccer Hall of Fame and Museum est un organisme ayant pour objectif « de collecter, de préserver, de présenter, de commenter et de célébrer le patrimoine du soccer au Canada ».

Le Soccer Hall of Fame and Museum est un organisme ayant pour objectif « de collecter, de préserver, de présenter, de commenter et de célébrer le patrimoine du soccer au Canada ». Ses bureaux et ses salles d’exposition sont situés au Soccer Centre à Vaughan, en Ontario.

Origines

Le Soccer Hall of Fame and Museum débute lorsqu’un groupe de personnes de même sensibilité forme, en 1988, un comité du patrimoine en vue de préserver l’histoire du soccer canadien. Ce comité entreprend de rassembler une collection de souvenirs qui s’élargit au fur et à mesure pour comprendre notamment aujourd’hui la médaille d’or du Canada obtenue aux Jeux olympiques de 1904, le Challenge Trophy de 1926 et la chaussure que portait Geri Donnelly en 1986 lorsqu’elle a marqué le premier but de l’histoire pour l’équipe nationale féminine canadienne. Tout en cherchant un lieu d’accueil permanent, le comité effectue les démarches administratives pour se constituer en société. Le président de l’Ontario Soccer Association Bill Hoyle et l’historien du soccer Colin Jose font partie des six signataires des statuts constitutifs.

Membres

La première classe intronisée au Soccer Hall of Fame, en 2000, est composée de deux « onze de départ », l’un pour les joueurs et les joueuses et l’autre pour les bâtisseurs et les bâtisseuses. Dans la première catégorie, on trouve Bruce Wilson, Bobby Iarusci et Geordie Campbell, la deuxième comprenant David Forsyth, une influente figure ayant joué un rôle essentiel pour l’implantation du soccer au Canada dès la fin du XIXe. Depuis lors, le Panthéon a honoré plusieurs joueurs et joueuses (par exemple Charmaine Hooper et Jason de Vos), pionniers et pionnières (par exemple le joueur autochtone Harry Manson, également connu sous le nom de Xul-si-malt) et bâtisseurs et bâtisseuses (par exemple l’arbitre Sonia Denoncourt), ainsi que des organisations et des équipes (par exemple le Vancouver Columbus FC et l’équipe masculine vainqueur de la Gold Cup 2000).

Candidats proposés et sélection

Le grand public et les membres du Comité de scrutin du Soccer Hall of Fame peuvent proposer des candidats à l’intronisation. Le Comité de scrutin est composé de membres du Hall of Fame, d’historiens et de personnalités de premier plan du monde des médias du soccer. Un maximum de quatre joueurs ou joueuses et de deux bâtisseurs ou bâtisseuses, ainsi qu’un pionnier ou une pionnière, une équipe et une organisation peuvent être intronisés chaque année.

Pour être intronisés au Soccer Hall of Fame en tant que joueur ou joueuse, les candidats et les candidates doivent s’être distingués dans le jeu dans une ligue senior nationale ou professionnelle au Canada ou à l’étranger. Ils ou elles doivent également, au moment de leur candidature, avoir cessé leur activité professionnelle ou internationale de joueur ou de joueuse depuis au moins quatre ans. En outre, ils ou elles doivent être nés au Canada ou avoir été naturalisés canadiens avant ou durant leur carrière. Le comité prend toutefois en considération le contexte lorsqu’il évalue les candidatures de joueurs ou de joueuses plus âgés : la citoyenneté canadienne n’existait pas, en tant que telle, avant 1947, et de 1927 à 1957, le Canada n’avait pas d’équipe nationale.

La catégorie des bâtisseurs et des bâtisseuses comprend les entraîneurs et les entraîneuses, les dirigeantes et les dirigeants, les arbitres et le personnel médical s’étant distingués dans le soccer à l’échelon provincial, national ou international pendant une longue période. Elle inclut également les membres des médias ayant commenté le soccer ou écrit à ce sujet.

Les pionniers et les pionnières doivent avoir apporté « une contribution significative à l’essor précoce du soccer au Canada ». Cette catégorie peut comprendre des joueurs et des joueuses, des entraîneurs et des entraîneuses, des arbitres, des dirigeantes et des dirigeants, du personnel médical et des membres des médias. Les bâtisseurs et les bâtisseuses ainsi que les pionniers et les pionnières doivent avoir la nationalité canadienne ou résider au pays depuis longtemps.

Les équipes et les organisations (notamment les clubs, les tournois, les organisations et les publications) peuvent également être intronisées au Soccer Hall of Fame si elles ont excellé à l’échelon national.

Quelle que soit la catégorie, aucun(e) candidat(e) ne peut être élu(e) en ayant jeté le discrédit sur le soccer.

Prix Brian Budd

Le Soccer Hall of Fame octroie également le prix Brian Budd Award qui récompense les personnes exceptionnelles ayant promu le soccer au Canada. Le choix du lauréat appartient exclusivement au conseil des gouverneurs.

Présence physique et virtuelle

Le Soccer Hall of Fame and Museum dispose d’une présence physique et virtuelle. Le Hall of Fame est situé dans la William Hoyle Room au Soccer Centre à Vaughan, en Ontario. De plus, le site Web de l’organisation propose un panthéon virtuel offrant des profils synthétiques de tous les lauréats et toutes les lauréates ayant été intronisés dans chaque catégorie depuis 2000. La collection du musée, en cours de numérisation intégrale, est également hébergée au Soccer Centre. Une exposition virtuelle sur l’histoire du soccer féminin au Canada sera lancée à l’été 2015.


En savoir plus