Leduc, Roland

Roland Leduc, (Joseph-Augustin-Georges). Violoncelliste, chef d'orchestre, professeur, haut fonctionnaire (Longueuil, près Montréal, 25 juillet 1907 - 15 septembre 2001). Premier prix (Cons. royal de Bruxelles) 1929, prix de virtuosité Van Cutsem (ibid.) 1930.
Roland Leduc, (Joseph-Augustin-Georges). Violoncelliste, chef d'orchestre, professeur, haut fonctionnaire (Longueuil, près Montréal, 25 juillet 1907 - 15 septembre 2001). Premier prix (Cons. royal de Bruxelles) 1929, prix de virtuosité Van Cutsem (ibid.) 1930.


Leduc, Roland

Roland Leduc, (Joseph-Augustin-Georges). Violoncelliste, chef d'orchestre, professeur, haut fonctionnaire (Longueuil, près Montréal, 25 juillet 1907 - 15 septembre 2001). Premier prix (Cons. royal de Bruxelles) 1929, prix de virtuosité Van Cutsem (ibid.) 1930. À 6 ans, il commença l'étude du piano avec sa mère, mais il opta pour le violoncelle à l'âge de 14 ans. Il travailla alors avec Jean-Baptiste Dubois et étudia les matières théoriques avec Louis Michiels. Boursier du gouvernement du Québec, il fut admis au Cons. royal de Bruxelles (1927-31) dans la classe de Marix Loevensohn, tout en suivant des cours privés d'écriture avec Paul Gilson. Membre régulier de l'Orchestre du conservatoire, il se joignit à l'occasion à l'Orchestre philharmonique de Bruxelles et aux Concerts Defauw. Il participa à deux concerts dirigés par Ravel et Richard Strauss.

De retour à Montréal en 1931, il donna des récitals et se produisit comme soliste, notamment dans le Concerto en ré de Boccherini lors du cinquième concert de l'orchestre des CSM (avril 1935). Avec sa femme, la violoniste Annette Lasalle-Leduc et son frère Jean, pianiste, il forma le Trio Leduc (v. 1932-34). Il fit également partie du Quatuor à cordes de Montréal (1934-40), avec lequel il se rendit à Paris en 1939. Il en profita pour se perfectionner en musique de chambre avec André Tourret et pour travailler son instrument avec Maurice Maréchal. À son retour, il devint violoncelle solo à l'orchestre des CSM (1940-48) et reprit son poste de professeur (1937-53) à l'École supérieure de musique d'Outremont (École Vincent-d'Indy). Il enseigna aussi à Sherbrooke, au CMQ dès sa fondation (violoncelle) et au CMM (violoncelle et orchestre). Dorothy Bégin, Raymonde Martin, Monique Mercure et Émile Préfontaine furent au nombre de ses élèves. Il fut membre du Quatuor du CMM, dont l'existence fut cependant de courte durée.

Il s'intéressa à la direction d'orchestre dès le début des années 1940. Il fut dir. mus., à la SRC, des émissions radiophoniques « Les Maîtres de la musique », « Images de la Renaissance » (plus tard « Le Musée d'art ») et « Radio-Collège », émission pour laquelle il fut animateur et chef d'orchestre de séries d'initiation aux instruments et à l'orchestre. Pendant l'été 1947, il suivit les cours de Pierre Monteux à Hancock, Me. Le 11 janvier 1948, il inaugura à la SRC la série hebdomadaire « Les Petites symphonies » à laquelle son nom restera attaché jusqu'en 1965. Il fut aussi au pupitre pour « L'Heure du concert », « Concerts pour la jeunesse » et « Les Grands concerts », ainsi que pour des spectacles lyriques télévisés (Così fan tutte et Oedipus Rex en 1956). Il a souvent dirigé l'Orchestre symphonique de la SRC, notamment la Symphonie en ut de Stravinsky et la première canadienne de la Symphonie n 1 de Dutilleux.

Tout en étant chef invité des principaux orchestres canadiens, il effectua trois tournées européennes (1952, 1968, 1969-70), dirigeant l'orchestre de la BBC à Manchester, ainsi que des orchestres radiophoniques à Bruxelles, Lausanne, Lugano, Paris et Turin. Au cours de son deuxième séjour en Europe, il devint le seul chef canadien à avoir dirigé l'Orchestre national de l'ORTF dans la série « Les Grands chefs d'orchestre ». Aux Festivals de Montréal, il dirigea le premier concert d'orchestre exclusivement consacré à des oeuvres canadiennes (1952). Pour la même société, il dirigea les productions Le Roi David (1954), Le Nozze di Figaro (1956), Don Giovanni (1957) et L'Enlèvement au Sérail (1960), puis fut nommé dir. mus. (1960-63). Il fut aussi membre fondateur (1957) du Grand Opéra de Montréal. Il succéda en 1961 à Wilfrid Pelletier au poste de dir. du CMM, et il fut ensuite inspecteur général de la musique au MACQ (1967-70). Il fut dir. de l'Expo-Théâtre (1970-75) à Montréal, et fut animateur en 1975-76 de la série d'initiation à la musique « De concert avec vous » présentée à Radio Québec. Par la suite, il dirigea l'Orchestre symphonique de Sherbrooke de 1977 à 1980.

Leduc a enregistré avec John Newmark la Sonate de Jean Coulthard (1949, RCI 4). En 1979, il fut nommé membre de l'Ordre du Canada. Il est le cousin germain de Pierre Rolland.

Annette Lasalle-Leduc (Montréal, 9 juillet 1903) étudia le violon à Montréal avec Emile Taranto et à New York avec Alfred Migerlin. Elle travailla aussi au Cons. de Paris avec Maurice Hayot et Édouard Nadaud (violon) et Noël Gallon (harmonie). Membre de l'orchestre des CSM (1935-45), elle a été second violon du Quatuor à cordes de Montréal et du Quatuor Jean-Lallemand. Également critique d'art, elle a donné des conférences, des cours et a signé de nombreux articles. Elle a écrit notamment La Vie musicale au Canada français (Québec 1964). À la SRC, elle a animé la série d'émissions de radio « Le Musée d'art ». Elle a été membre du Conseil des arts de la région métropolitaine (auj. Communauté urbaine) de Montréal (1956-67) et du CAC (1964-67).