Lionel Chevrier

Lionel Chevrier, avocat, politicien, diplomate (Cornwall, Ont 2 avril 1903 - Montréal 8 juillet 1987). Après ses études à Cornwall, Ottawa et Toronto, Lionel Chevrier exerce la profession d'avocat dans sa ville natale de 1928 à 1935.

Lionel Chevrier

Lionel Chevrier, avocat, politicien, diplomate (Cornwall, Ont 2 avril 1903 - Montréal 8 juillet 1987). Après ses études à Cornwall, Ottawa et Toronto, Lionel Chevrier exerce la profession d'avocat dans sa ville natale de 1928 à 1935. Élu député fédéral libéral de la circonscription de Stormont pour la première fois à la Chambre des communes en 1935, il est réélu en 1940, 1945, 1949 et en 1953. Le premier ministre MACKENZIE KING le nomme assistant du whip en chef du gouvernement et whip adjoint du caucus libéral (1940-1943), puis adjoint parlementaire du ministre des Munitions et des Approvisionnements (1943-1945). L. Chevrier devient ministre des Transports en 1945, poste qu'il occupe jusqu'en 1954. Démissionnaire, il est nommé président de l'Administration de la Voie maritime du Saint-Laurent (1954-1957) par le premier ministre St-Laurent. Élu député fédéral de LAURIER (1957, 1958, 1962, 1963), il est président du Conseil privé du Canada d'avril à juin 1957. Il cumule les fonctions de leader parlementaire de l'Opposition officielle et leader en Chambre du Parti libéral de 1957 à 1963. Lieutenant québécois du premier ministre PEARSON, il devient ministre de la Justice et Solliciteur général (1963-1964).

Lionel Chevrier se charge de nombreuses initiatives diplomatiques canadiennes après son départ de la politique en 1964, notamment à titre de haut-commissaire du Canada en Grande-Bretagne (1964-1967) et commissaire général des visites d'État d'EXPO 67. C'est à titre de chef de mission qu'il mène une tournée en Afrique francophone en 1968, afin d'accroître le programme de coopération et d'affermir la dualité canadienne à l'étranger; en 1970, il fait une tournée de promotion aux postes consulaires canadiens aux États-Unis pour le compte du ministère des Affaires extérieures. De 1969 à sa mort, Chevrier pratique le droit à Montréal et siège au conseil d'administration de plusieurs entreprises du secteur privé. Lionel Chevrier a été nommé Compagnon de l'ORDRE DU CANADA en 1967, un timbre-poste canadien (1997) rappelle son souvenir et un édifice du gouvernement du Canada à Cornwall porte son nom.


Lecture supplémentaire

  • M. Tinkiss Good, Chevrier: Politician, Statesman, Diplomat and Entrepreneur of the St. Lawrence Seaway (1987); B. Chevrier, Lionel Chevrier: Un homme de combat (1997).