Lovell, John

Lovell, John. Imprimeur, éditeur (Bandon, comté de Cork, Irlande, 4 août 1810 - Montréal, 1er juillet 1893). Il vint au Canada en 1820 et entreprit à Montréal en 1835 une carrière d'imprimeur spécialisé surtout dans les journaux et périodiques.

Lovell, John

Lovell, John. Imprimeur, éditeur (Bandon, comté de Cork, Irlande, 4 août 1810 - Montréal, 1er juillet 1893). Il vint au Canada en 1820 et entreprit à Montréal en 1835 une carrière d'imprimeur spécialisé surtout dans les journaux et périodiques. Sa compagnie, connue sous les noms successifs de Lovell & Gibson (1842-50), avec une succursale torontoise (v. 1848-67), John Lovell (1850-75), Lovell Publishing and Printing (1875-79), John Lovell & Son et Lovell Litho & Publications Inc. (1991), fut réputée par sa production de manuels scolaires, de dictionnaires géographiques et de répertoires de villes. Les publications musicales de Lovell, toutes composées à la main, étaient à la hauteur de ses autres travaux quant à leur qualité. Bien qu'il n'ait pas été le premier à imprimer de la musique au pays, il fut le premier imprimeur de son temps à se concentrer sur les compositions canadiennes et à les publier en feuilles, sous forme de périodiques et de livres, en notation carrée ou ronde. Les exemples les plus anciens se trouvent dans le mensuel Literary Garland (1838-51) et ses 135 pièces contiennent des oeuvres des Canadiens Joseph Maffré, Charles Sauvageau, W.H. Warren (son éditeur de musique et arrangeur) et d'autres. Au moins 27 livres et brochures canadiens parus pendant le seconde moitié du XIXe siècle et contenant de la musique notée furent publiés chez Lovell. Parmi eux se trouvent A Collection of Original Sacred Music (1848) de F.H. Andrews, Répertoire de l'organiste (1851) de J.-B. Labelle, Business Guide to the City of Montreal with a Collection of Popular Songs (1860) et Tsiatak nihonon8entsiak... Le Livre des sept nations, ou Paroissien iroquois (1865). Lovell a aussi publié ou imprimé pour le compte d'autres éditeurs au moins 25 partitions de musique en feuilles. Sa publication de Merry Bells of England de Lehmann (1840) est l'une des deux plus anciennes parutions canadiennes du genre qui soient connues. Parmi d'autres compositeurs publiés entre 1840 et 1862 figurent J.-C. Brauneis fils, Guillaume Fleury d'Eschambault, Ernest Gagnon, Octave Peltier (Pelletier) et Charles Wugk Sabatier. L'édition musicale chez Lovell avait diminué en 1870 pour cesser entièrement après 1893.


Lecture supplémentaire

  • Gundy, H. Pearson. Book Publishing and Publishers in Canada before 1900 (Toronto 1965)

    Lochhead, Douglas. 'Introduction,' Specimen of Printing Types and Ornaments in Use at the Printing Office of Lovell & Gibson, 1846 (Toronto 1975)

    Calderisi, Maria. 'John Lovell (1810-93): Montreal music printer and publisher,' Musical Canada

    Music Publishing in the Canadas