Loyonnet, Paul

Paul Loyonnet. Pianiste, conférencier, écrivain, professeur (Paris, 13 mai 1889 - Montréal, 12 février 1988). Il étudia au Cons. de Paris avec Charles de Bériot, J.-B. Ganaye, C.-M. Widor et Isidor Philipp.

Loyonnet, Paul

Paul Loyonnet. Pianiste, conférencier, écrivain, professeur (Paris, 13 mai 1889 - Montréal, 12 février 1988). Il étudia au Cons. de Paris avec Charles de Bériot, J.-B. Ganaye, C.-M. Widor et Isidor Philipp. Il fit ses débuts à 17 ans et se produisit en récital et avec orchestre dans toute l'Europe, surtout après la Première Guerre mondiale. On évalue à 2000 le nombre de ses engagements entre 1918 et 1932. Son association avec le violoniste Lucien Capet lui inspira une véritable passion pour la musique de Beethoven, passion qui se traduira par des récitals commentés et des cours institués au collège des Sciences sociales à l'occasion du centenaire de la mort de ce compositeur (1927). En 1932, il s'enferma dans une retraite volontaire d'où il sortit seulement au moment de la Deuxième Guerre mondiale pour jouer en France non occupée, en Espagne, au Portugal, puis en Afrique du Nord et du Sud, au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine. Venu à Montréal pour des concerts et conférences en 1947, il s'y établit en 1954 et devint prof. de piano à l'École Vincent-d'Indy. Quelque 10 ans plus tard, il fut nommé à l'Université McGill. Parmi ses élèves, on compte notamment Gisèle Daoust (Prix d'Europe 1960), Albert Dessane (Paris), Pierre Jasmin, Jean Leduc, Alain Lefèvre et Boris Roubakine. À Paris, il a publié des articles dans Le Courrier musical et La Revue musicale. Il a enregistré quatre micr. consacrés à des sonates de Beethoven, deux sur étiquette Janus (JA 19005 et JA 19006), un sur Fidelio (F.3312) et un sur Vilnius (VIL 112). Avant sa venue au Canada, il avait enregistré quelques 78t. sur étiquette Concert Hall, comprenant des oeuvres de Couperin, Fauré, Haydn, Ibert et Schumann. En 1982, Loyonnet fut investi chevalier de la Légion d'honneur, et en 1986 il reçut la médaille du canadien de la musique.

En 1985, certains de ses élèves et amis fondèrent la Société Paul-Loyonnet dans le but d'illustrer et de propager sa pensée et sa technique au moyen notamment de conférences, de concerts et d'auditions de jeunes artistes. En 1988, un documentaire sur sa vie et son enseignement fut présenté à la télévision de la SRC.


Lecture supplémentaire

  • Allard, Ghyslaine. 'La technique pianistique de Paul Loyonnet,' L MUS thesis, University of Montreal 1962

    Timbrell C. 'An interview with Paul Loyonnet,' J of the American Liszt Society, vol 19, Jun 1986