Luzerne

La Luzerne (genre Medicago), est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des légumineuses et est cultivée comme plante fourragère.

La Luzerne (genre Medicago), est une plante herbacée vivace qui appartient à la famille des légumineuses et est cultivée comme plante fourragère. Elle est le légume le plus communément cultivé pour la production animale au Canada. La luzerne a évolué en Asie centrale et s'est étendue jusqu'à l'Europe, l'Asie de l'Est, l'Afrique et le Nouveau Monde. Les principales espèces commerciales sont la luzerne flamande (Medicago sativa), les sous-espèces sibériennes des climats plus nordiques (Medicago sativa spp. falcata) et la luzerne panachée (Medicago sativa spp. varia), qui est une sous-espèce développée en croisant M. sativa avec la luzerne sibérienne M. sativa spp. falcata.

La luzerne flamande produit et repousse bien, mais sa résistance à l'hiver est généralement moyenne. La luzerne sibérienne, quant à elle, repousse lentement mais a une excellente résistance à l'hiver. La luzerne panachée possède des caractéristiques intermédiaires entre ces deux espèces et elle est souvent utilisée dans l'Ouest canadien. En plus de sa bonne résistance à l'hiver, elle tolère bien la sécheresse et a un taux de production et de repousse satisfaisants. La luzerne panachée inclut le type des terres arides, qui est particulièrement résistant aux prairies canadiennes. La résistance à l'hiver des variétés de luzerne panachée est généralement reliée aux ratios de matériel phytogénétique flamand et sibérien présents dans le croisement.

Les fleurs de Luzerne varient du mauve au jaune et sont portées sur un long racème qui contient jusqu'à 20 fleurs, chacune attachée à une hampe qui est elle-même connectée à une tige commune. Les gousses sont enroulées en trois spirales ou plus et comptent chacune jusqu'à dix graines en forme de rein. Les feuilles trifoliées sont alternes ; elles ont normalement trois folioles et la foliole centrale a un court pétiole. Les bords des folioles sont finement dentelés à partir du centre environ jusqu'à la pointe.

Le système racinaire est caractérisé par une profonde racine pivotante qui, dans des conditions de drainage favorables, peut pénétrer jusqu'à 7,5 m de profondeur. La luzerne flamande a une racine pivotante avec quelques racines latérales et un collet étroit. La luzerne sibérienne possède un large système de racines latérales et un collet profond. La luzerne panachée peut être produite de façon à avoir des racines et des collets de type flamand, sibérien, ou intermédiaire. La tige verticale pousse généralement à une hauteur de 60 à 90 cm. Lorsque la luzerne est coupée pour l'ensilage ou le foin, au stade des boutons floraux, son contenu en protéines peut être de plus de 25 p. cent. Au fur et à mesure que la plante mature, ses protéines et sa digestibilité diminuent.

Depuis 1950, plusieurs cultivars améliorés ont été produits pour répondre aux différentes conditions de croissance que l'on retrouve à travers le Canada. La luzerne panachée M. sativa spp. varia a été développée pour les terres arides des prairies; la luzerne à fleurs mauves M. sativa a été sélectionnée pour être plus robuste et résistance aux maladies. Sa qualité a aussi été améliorée pour maintenir la production dans les régions canadiennes où la température, le drainage et l'acidité des sols sont favorables. Le rendement de la luzerne varie grandement selon les conditions de température et d'humidité. Par exemple, dans la région d'Edmonton, deux coupes donnent 5186 kg/ha, alors qu'à Winnipeg elles produisent 6787 kg/ha et qu'à Guelph, trois coupes rendent 13,619 kg/ha. La luzerne est et continuera d'être la plante fourragère la plus importante pour les bovins laitiers.

Le germe de luzerne est aussi devenu une addition populaire aux salades et aux sandwiches. On évalue présentement le potentiel de la luzerne en tant que biocarburant. Certains éléments séparés par le fractionnement sont également évalués pour leur usage potentiel comme suppléments diététiques, médicinaux et d'embellissement; et comme source d'enzymes, de protéines et de fibre pour les aliments, les aliments du bétail et les besoins industriels.


En savoir plus