Mack Sennett

Mack Sennett, né Mikall Sinnott, réalisateur, producteur, acteur (Danville, Qc, 17 jan. 1880 - Woodland Hills, Calif., 5 nov. 1960). Les parents de Mack Sennett, des immigrants irlandais de classe ouvrière, déménagent au Connecticut quand il a 17 ans.

Mack Sennett

Mack Sennett, né Mikall Sinnott, réalisateur, producteur, acteur (Danville, Qc, 17 jan. 1880 - Woodland Hills, Calif., 5 nov. 1960). Les parents de Mack Sennett, des immigrants irlandais de classe ouvrière, déménagent au Connecticut quand il a 17 ans. Il espère d'abord faire une carrière de chanteur d'opéra, mais travaille comme ouvrier quand, en 1902, il rencontre Marie DRESSLER (aussi née au Canada) qui lui remet une lettre d'introduction auprès du producteur de théâtre David Belasco. Cette lettre ne le mène nulle part, mais il reste à New York pour faire le métier d'acteur et, en 1908, commence à figurer dans des films pour les Biograph Studios, dont un bon nombre sont réalisés par D.W. Griffith, et finit par réaliser lui-même.

En 1912, il est cofondateur de la société cinématographique Keystone et, les années suivantes, il y crée un genre de comédie exubérante et fantasque qui devient synonyme de vaudeville délirant et débridé. Parmi les vedettes de la maison se trouvent des talents tels que Mabel Normand, « Fatty » Arbuckle, Chester Conklin et, pendant une année, Charlie Chaplin, qui fait ses débuts à l'écran sous la direction de Sennett. La bande de policiers dingues des « Keystone Kops » est un autre trait caractéristique de ces films, dont bon nombre sont montés par Sennet lui-même, avec un talent comique consommé.

Après 1917, Mack Sennett crée sa propre société et continue à produire des comédies jusqu'à la fin de l'ère du cinéma muet, mais sa carrière décline graduellement dans les années 1930 jusqu'à ce que le dénuement le force à prendre une semi-retraite de quatre années au Canada en 1935. Il retourne à Hollywood en 1939 pour une série d'emplois accessoires que pourrait lui avoir attirés la remise d'un Oscar spécial en 1937. Il reçoit une étoile dans l'Allée des célébrités canadiennes en 2004.