MacKenzie, Lewis W.

Lewis W. MacKenzie, soldat, gardien de la paix (Truro, N.-É., 30 avril 1940). Le major-général MacKenzie reçoit sa commission en 1960 avec le Queen's Own Rifles et s'acquitte de ses premières fonctions de gardien de la paix dans la bande de Gaza en 1963.

MacKenzie, Lewis W.

Lewis W. MacKenzie, soldat, gardien de la paix (Truro, N.-É., 30 avril 1940). Le major-général MacKenzie reçoit sa commission en 1960 avec le Queen's Own Rifles et s'acquitte de ses premières fonctions de gardien de la paix dans la bande de Gaza en 1963. Il y retourne en 1964, puis sert ensuite dans les Forces des Nations Unies chargées du maintien de la paix à Chypre en 1965. Promu major en 1971, il commande un régiment lors d'une autre affectation à Chypre. En 1972, MacKenzie est nommé membre du Comité international de contrôle et de surveillance au Viêt-nam. Il participe à une autre mission de maintien de la paix au Caire en 1973. Promu lieutenant-colonel, il est affecté pour la troisième fois au maintien de la paix à Chypre en 1978. On lui confère ensuite divers commandements domestiques et il est promu brigadier-général en 1987.

En 1990, il commande la Mission d'observation des Nations Unies en Amérique centrale. Il devient chef d'état-major de la Force de protection de l'ONU en Yougoslavie en 1992. À son retour au Canada, il commande l'armée de l'Ontario. MacKenzie prend sa retraite en 1993. La même année, il publie son livre Peacekeeper, où il relate ses expériences de gardien de la paix dans le monde. MacKenzie agit comme commentateur des affaires internationales pour Baton Broadcasting et chercheur supérieur attaché à l'Institut canadien des études stratégiques. Fervent de course automobile, il remporte le championnat national des courses de voitures de sport en 1981.