Mackenzie, sir Alexander (magnat des chemins de fer)

Sir Alexander Mackenzie, avocat et homme d'affaires (Kincardine, Canada-Ouest, 30 juin 1860 -- id., 12 juill.1943). Fils d'un agriculteur écossais, Mackenzie quitte l'école à 17 ans, fait un stage dans un cabinet d'avocats de Toronto et est reçu au barreau en 1883. En 1899, Z.A.
Sir Alexander Mackenzie, avocat et homme d'affaires (Kincardine, Canada-Ouest, 30 juin 1860 -- id., 12 juill.1943). Fils d'un agriculteur écossais, Mackenzie quitte l'école à 17 ans, fait un stage dans un cabinet d'avocats de Toronto et est reçu au barreau en 1883. En 1899, Z.A.


Mackenzie, sir Alexander (magnat des chemins de fer)

Sir Alexander Mackenzie, avocat et homme d'affaires (Kincardine, Canada-Ouest, 30 juin 1860 -- id., 12 juill.1943). Fils d'un agriculteur écossais, Mackenzie quitte l'école à 17 ans, fait un stage dans un cabinet d'avocats de Toronto et est reçu au barreau en 1883. En 1899, Z.A. LASH, un important conseiller juridique auprès de sociétés au Canada, envoie Mackenzie au Brésil pour superviser les ententes juridiques de la Sao Paulo Tramway, Light and Power Co. Parlant couramment le portuguais et familier des systèmes politique et juridique brésiliens, il entre à la Rio de Janeiro Tramway, Light and Power Co. en 1904. Il occupe le poste de vice-président résident pour les deux sociétés jusqu'en 1912, année de leur fusion dans la société Brazilian Traction (BRASCAN). Quand F.S. Pearson, le fondateur de la Brazilian Traction, périt sur le Lusitania en 1915, Mackenzie assume la présidence et, sous sa direction, la Brazilian Traction devient le plus important investissement canadien outre-mer. En 1928, il prend sa retraite, mais reste administrateur de société. En 1919, il est fait Chevalier en reconnaissance de ses services pour avoir entraîné le Brésil dans la Première Guerre mondiale.