Manitoba University Consort

Manitoba University Consort. Ensemble fondé à Winnipeg en 1963 sous le nom de Christine Mather Consort par Christine Mather et Peggie Sampson, afin d'exécuter des oeuvres composées entre 1100 et 1800. Il présenta son premier concert en 1964 et adopta le nom de Manitoba University Consort.
Manitoba University Consort. Ensemble fondé à Winnipeg en 1963 sous le nom de Christine Mather Consort par Christine Mather et Peggie Sampson, afin d'exécuter des oeuvres composées entre 1100 et 1800. Il présenta son premier concert en 1964 et adopta le nom de Manitoba University Consort.


Manitoba University Consort

Manitoba University Consort. Ensemble fondé à Winnipeg en 1963 sous le nom de Christine Mather Consort par Christine Mather et Peggie Sampson, afin d'exécuter des oeuvres composées entre 1100 et 1800. Il présenta son premier concert en 1964 et adopta le nom de Manitoba University Consort. Il était également connu sous le nom de Manitoba Consort. Outre Sampson (viole de gambe) et Mather (instruments à vent, luth, psaltérion), il incluait à ses débuts Victor Martens (ténor), Phyllis Cooke Thomson (soprano), Paul Palmer (instruments à vent), Harold Vogt (dessus de viole) et Joyce Redekop-Penner - plus tard Redekop-Fink - (clavecin). Douglas Bodle et Lawrence Ritchie (clavecin et orgue portatif), Heather Ireland (mezzo-soprano) et Sylvia McDonald (soprano) s'ajoutèrent au groupe par la suite. Mather et Sampson étaient responsables du choix et de la transcription des oeuvres pour le groupe. Le répertoire comportait des oeuvres de Machaut, Dufay, Dowland, Praetorius, Buxtehude, Rameau, Telemann et Bach. L'ensemble avait réuni ce qui était à l'époque l'une des collections d'instruments historiques les plus importantes et les plus diversifiées au Canada - environ 5 violes, 30 instruments à vent, luth, orgue portatif, psaltérion, rebec, vielle, cloches et instruments de percussion, tous des répliques exactes. Malgré son existence relativement brève, l'ensemble acquit une réputation internationale grâce aux concerts qu'il donna dans l'Ouest du Canada (1965), en Angleterre (à l'invitation du Festival d'Aldeburgh en 1966, et de nouveau en 1968), en Californie (1967), et en Allemagne et en Suisse (1968). Il se produisit également à Montréal au Pavillon du gouvernement canadien à l'Expo 67 et lors des cérémonies d'inauguration du CNA en 1969. Le groupe joua régulièrement à la radio de la SRC et, pendant ses tournées en Europe, se fit entendre à la BBC, à la Radio suisse romande et à la Hessischer Rundfunk. Il cessa ses activités en 1970, et la plupart de ses instruments furent acquis par l'Université de Victoria.