Mannix, Frederick Charles

Frederick Charles Mannix, homme d'affaires (Edmonton, 21 oct. 1913 -- Calgary, 29 juill. 1995). Jeune homme, Mannix travaille sur les chantiers de construction de l'entreprise de son père, Fred Mannix Company.
Frederick Charles Mannix, homme d'affaires (Edmonton, 21 oct. 1913 -- Calgary, 29 juill. 1995). Jeune homme, Mannix travaille sur les chantiers de construction de l'entreprise de son père, Fred Mannix Company.


Mannix, Frederick Charles

Frederick Charles Mannix, homme d'affaires (Edmonton, 21 oct. 1913 -- Calgary, 29 juill. 1995). Jeune homme, Mannix travaille sur les chantiers de construction de l'entreprise de son père, Fred Mannix Company. L'aîné de la famille vend les intérêts majoritaires de l'entreprise à une société américaine dans les années 40, mais Frederick Charles en reprend le contrôle après la mort de son père en 1951 pour la transformer en un géant international aux intérêts diversifiés dans le pétrole, le charbon, les pipelines, le terrassement et les installations industrielles. En 1983, Mannix possède ou contrôle un réseau de 132 sociétés, dont Loram International, Techman Engineering, Pembina Resources et Manalta Coal (le plus important producteur de charbon au Canada), et commande des actifs de société estimés à un milliard de dollars. Il est aussi administrateur de la Banque Royale et de Stelco. Cet homme extrêmement discret est impliqué dans une bataille juridique largement publicisée contre le gouvernement de l'Alberta au sujet de l'expropriation de son ranch, au sud de Calgary, pour en faire un parc. En 1985, face à la crise dans les mégaprojets et les contrats de construction de pipelines, les activités de Loram International Ltd. s'arrêtent et son matériel lourd d'une valeur de 12 millions de dollars est vendu. Mannix est l'un des lauréats du premier Temple de la renommée de l'entreprise canadienne et Officier de l'Ordre du Canada.


Lecture supplémentaire

  • Earle Gray, Wildcatters (1982).