Saucier, Marcel

Marcel Saucier. Violoniste, professeur (Montréal, 6 novembre 1912). Lauréat (Montréal) 1935, brevet d'enseignement (ibid.) 1950, B.Mus. (ibid.) 1951. Du côté maternel, il est cousin de l'abbé Alphonse Tardif.

Saucier, Marcel

Marcel Saucier. Violoniste, professeur (Montréal, 6 novembre 1912). Lauréat (Montréal) 1935, brevet d'enseignement (ibid.) 1950, B.Mus. (ibid.) 1951. Du côté maternel, il est cousin de l'abbé Alphonse Tardif. Il étudia le violon avec Albert Devault (1919-25), Alfred De Sève (1925-28) puis avec Raphaël Kellert (1929-30), Jeanne Labrecque (1930-32), Camille Couture (1932-36) et Maurice Onderet (1936-37). Il fit aussi des études de piano, d'harmonie et de composition avec Antonio Létourneau et d'orgue avec Eugène Lapierre. Il a donné de nombreux concerts au Canada et aux États-Unis et il s'est fait entendre fréquemment à la station radiophonique CKAC (1931-35). Il a enseigné aux collèges Saint-Guillaume de l'Épiphanie, Québec, Saint-Louis de Terrebonne et à l'école supérieure Saint-Viateur de Montréal. À partir de 1935, il se consacra exclusivement à l'enseignement à son studio de Montréal. Parmi ses élèves, on remarque Jean Cousineau, Roméo Galipeau, Jacques Perron et Henriette Tardif. Il a écrit quelques chansons dont certaines ont été interprétées par des artistes connus comme Jean Lalonde. Il a publié « Valsons, valsons mon amour » (Montréal 1940, à compte d'auteur) et une Gavotte pour violon et piano (Librairie Saint-Viateur 1936). Fernand Robidoux a gravé sur 78t. sa chanson « Miarka, ma jolie » (London FC-134).

Voir aussi Moïse Saucier et Joseph Saucier.