Marie-Stéphane, soeur

Soeur Marie-Stéphane (née Hélène Côté). Professeure, compositrice (Saint-Barthélémy, Québec, 9 janvier 1888 - Montréal, 9 août 1985). D.Mus. (Montréal) 1936. À cinq ans, elle commença ses études musicales avec sa soeur aînée et les poursuivit au couvent de sa paroisse.

Marie-Stéphane, soeur

Soeur Marie-Stéphane (née Hélène Côté). Professeure, compositrice (Saint-Barthélémy, Québec, 9 janvier 1888 - Montréal, 9 août 1985). D.Mus. (Montréal) 1936. À cinq ans, elle commença ses études musicales avec sa soeur aînée et les poursuivit au couvent de sa paroisse. À Montréal, elle suivit des cours de piano et d'orgue avec Romain-Octave Pelletier durant sept ou huit ans. Entrée chez les Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (1908), elle s'orienta immédiatement vers l'enseignement de la musique tout en continuant de se perfectionner auprès d'Alfred Lamoureux (chant et harmonie), Alfred La Liberté (piano), Claude Champagne (contrepoint, fugue, composition), Raoul Paquet (orgue) et Guy de Lioncourt à Paris (compositon et orchestration). En 1920, elle fut nommée dir. des études musicales de sa congrégation et, en 1932, elle fonda l'École supérieure de musique d'Outremont qui allait prendre le nom d'École Vincent-d'Indy. En 1935, elle se rendit en Europe pour se familiariser avec les grandes institutions musicales telles que le Conservatoire, l'École César-Franck et l'École normale de musique, Paris; le RCM et la RAM, Londres; l'Académie de musique de Vienne; le Cons. de Bruxelles. Dès son retour (1936), son école jouit d'un nouvel essor qui ne cessa de s'amplifier. C'est en 1967 que l'âge et la maladie l'obligèrent à prendre sa retraite. En 1973, la médaille du canadien de la musique lui fut décernée. Ses compositions comprennent notamment deux oeuvres pour trois voix égales, Cantique au Sacré-Coeur et Motets au Saint-Sacrement (Schola cantorum 1920), deux oeuvres pour quatre voix mixtes, Je n'ai qu'un seul Ami (fugue) et Motets liturgiques (École Vincent-d'Indy 1965), ainsi qu'un Andante pour quatuor à cordes, inédit, enregistré sur bande par le Quatuor Loewenguth de Paris pour célébrer les 25 ans de l'École Vincent-d'Indy (1957).


Lecture supplémentaire

  • Prévost, Roland. 'Une grande institution canadienne, L'École supérieure de musique d'Outremont,' P-T, 913, Oct 1947

    McLean, Eric. 'Teaching nun was unique on city's music scene,' Montreal Gazette, 17 Aug 1985

    Musiciennes de chez nous