Marion De Chastelain

Marion De Chastelain (New York, NY, 1910 - Calgary, Alberta, 1999), agente de renseignements, mère de John De Chastelain.

Marion De Chastelain (New York, NY, 1910 - Calgary, Alberta, 1999), agente de renseignements, mère de John De Chastelain. En tant qu'agente pour le gouvernement britannique, Marion de Chastelain aide à transmettre des renseignements du gouvernement français de Vichy, sous autorité allemande, aux Alliés pendant la deuxième guerre mondiale. Marion de Chastelain (née Walsh) est la fille du comptable Jack Walsh, qui se rend compte, après la Première Guerre mondiale, qu'on peut faire fortune grâce à de lucratifs champs pétrolifères de Roumanie et que voyager à travers l'Europe constitue un bon moyen de promotion sociale. Marion fréquente les meilleures écoles de Suisse et parle sept langues, dont le roumain, le français et l'allemand. Elle obtient un diplôme en droit international à la Sorbonne.

Marion est sportive, téméraire et farouchement indépendante. En 1930, après avoir obtenu son diplôme, elle retourne en Roumanie pour s'apercevoir que ses ambitions ne correspondent pas à celles de sa mère dominatrice. En 1931, Madame Walsh organise son mariage avec un aristocrate, un mariage que Marion ne souhaite pas, mais auquel elle se soumet avant de l'annuler rapidement. Peu de temps après, elle rencontre Alfred Gardyne de Chastelain, que ses amis surnomment Chas, né à Londres, et parti travailler dans des champs pétrolifères de Roumanie, dès ses études en ingénierie industrielle terminées.

Ils forment un couple idéal et se marient en 1933. Ils mènent un train de vie élevé parmi les gens riches et puissants de Bucarest. Leur fille, Jacquie, naît en 1936 et leur deuxième enfant, John, en 1937.

Avec la montée du parti national-socialiste allemand (nazi), rester en Roumanie devient risqué. Les de Chastelain décident donc que Marion doit partir en Angleterre avec les enfants. L'Allemagne envahit la Pologne le 1er septembre 1939, et la Grande-Bretagne et la France déclarent la guerre le 3 septembre. L'arrêt des échanges commerciaux entre la Roumanie et la Grande-Bretagne incite les Britanniques à signer un accord avec la Roumanie pour détruire les installations pétrolières roumaines au cas où le pays serait envahi. Chas accepte une mission secrète dans l'armée britannique, mission qui consiste à diriger une équipe chargée de détruire les installations pétrolières roumaines pour empêcher qu'elles ne tombent aux mains des Allemands.

Marion de Chastelain emmène Jaquie et John vivre avec ses parents aux États-Unis. À New York, elle est recrutée par William Stephenson (dont le nom de code est « Intrépide »), le maître espion canadien chargé du contre-espionnage pour le compte de la British Security Coordination (BSC). Stephenson a dressé une liste de personnes dignes de confiance et capables de travailler pour les services de renseignements et, à cause du poste de Chas, il a entendu parler de Marion. D'après lui, les femmes sont particulièrement habiles lorsqu'il est question d'espionnage. Il a besoin d'une francophone à qui on peut confier une mission ultrasecrète. Marion de Chastelain est la candidate idéale.

William Stephenson la charge de « diriger », à Washington, Betty Thorpe Pack, une séduisante et audacieuse espionne dont le nom de code est Cynthia. La France, alors dirigée par le gouvernement de Vichy sous le contrôle des nazis, a une ambassade à Washington. Comme Cynthia parle couramment français, elle est chargée de pénétrer l'ambassade du gouvernement français de Vichy. Marion de Chastelain et Cynthia aident Stephenson à établir une coopération secrète entre les services de renseignements britanniques et américains.

Pendant toute la guerre, Marion de Chastelain dirige Cynthia et fait des rapports à Stephenson. En 1943, on lui confie une mission en Angleterre concernant les Balkans. La nature de cette mission ne sera jamais révélée. À la fin de la guerre, la Roumanie étant aux mains des communistes, les de Chastelain se retrouvent pour ainsi dire sans foyer. Ils partent à Kensington, en Angleterre, où Chas tente de lancer diverses entreprises sans guère de succès. Il revient à l'industrie pétrolière et, en 1954, la famille de Chastelain déménage au Canada et commence une nouvelle vie à Calgary. Marion de Chastelain y meurt en 1999.


Lecture supplémentaire

  • Patrick Watson, The Canadians: Biographies of a Nation, Vol III (2002).