Maritime Conservatory of Performing Arts

Le Maritime Conservatory of Performing Arts (MCPA), anciennement le Maritime Conservatory of Music. Le Maritime Conservatory of Music a été fondé en 1954 à Halifax par la fusion du Halifax Conservatory of Music (1887-1954) et de la Maritime Academy of Music (1934-1954).

Maritime Conservatory of Performing Arts

Le Maritime Conservatory of Performing Arts (MCPA), anciennement le Maritime Conservatory of Music. Le Maritime Conservatory of Music a été fondé en 1954 à Halifax par la fusion du Halifax Conservatory of Music (1887-1954) et de la Maritime Academy of Music (1934-1954). En 1998, son nom passe à Maritime Conservatory of Performing Arts.

Contexte
Le Maritime Conservatory of Performing Arts commence ses activités sous le nom de Halifax Conservatory of Music en 1887. Il est maintenant considéré comme l'organisation la plus grande et la plus ancienne du genre pour l'enseignement des arts du spectacle à l'est de Montréal. Le Halifax Conservatory est fondé par le révérend Robert Laing avec le Halifax Ladies' College, et il attire des élèves des Provinces maritimes. C.H. Porter, organiste et diplômé du Conservatoire de Leipzig, est le premier directeur. Plusieurs de ses élèves se rendent à Berlin et à Leipzig pour poursuivre des études supérieures. En 1890, le Halifax Conservatory compte 240 élèves; en 1898, il s'affilie à l'Université de Dalhousie et commence à décerner des Licentiate Diplomas et des grades de B.Mus. En 1900, Félix Heink (beau-frère d'Ernestine Schumann-Heink) succède à Porter durant un an. Le successeur de Heink, Percy Gordon, un autre diplômé de Leipzig, est directeur jusqu'en 1906. Une des élèves de Gordon, Elsie Taylor, étudie également en Allemagne et enseigne au conservatoire de 1906 à 1943, devenant directrice du département de piano en 1934. Harry Dean est directeur de 1906 à 1934, puis quitte l'établissement pour fonder la Maritime Academy, entraînant avec lui une partie du personnel du conservatoire. Situé sur la rue Henry, l'académie a des bureaux ici et là dans Halifax. On y enseigne le ballet et les danses des Highlands. Jusqu'en 1954, Ifan Williams dirige le conservatoire dont les liens avec le Halifax Ladies' College avaient été rompus en 1952. En 1947, Mariss Vetra devient directrice du département d'art vocal et met sur pied une classe d'opéra dont les activités débouchent sur la formation de la Nova Scotia Opera Association.

Sous la direction de Dean, la Maritime Academy of Music devient la plus grande école de musique à Halifax, avec plus de 1000 élèves. Elle offre des certificats d'accompagnement et d'éducation musicale et (grâce à son affiliation jusqu'en 1962 à l'Université de Dalhousie, où les étudiants peuvent entreprendre les études scolaires requises) un Licentiate Diploma (cours de deux ans) et un B.Mus. (cours de quatre ans). En 1954, le Halifax Conservatory se porte acquéreur de la Maritime Academy et devient le Maritime Conservatory. Les directeurs sont Ifan Williams (1954-1958) et Kenneth Elloway (1961-1970). Il n'y a pas de directeur officiel durant les périodes 1958-1961 et 1970-1977. Klaro Mizerit assume ce poste de 1977 à janvier 1989. John Rapson assure l'intérim et devient directeur en juillet 1989. En 1956, le Maritime Conservatory s'installe dans un édifice sur le campus de l'Université Saint Mary's, avec laquelle il est associé de 1978 à 1986. En 1986, il est relogé à la Sacred Heart School, sur Spring Garden Road. Dix succursales sont ouvertes en banlieue de Halifax et à Dartmouth. Le conservatoire décerne un Associate Diploma (interprétation ou enseignement) et des certificats d'examens complétés avec succès des grades 1 à 10. Les étudiants avancés peuvent participer à un programme de musique de chambre. Le département de danse offre des cours de ballet dès 1947 et des programmes de danse (bal, danses des Highlands et jazz) à partir de 1976.

En 1998, le Maritime Conservatory of Music devient le Maritime Conservatory of Performing Arts, un changement visant à reconnaître ses nombreuses et diverses formes d'interprétation, de cours d'instruments et de chant et de théorie de la musique, Kindermusik, groupe et ensemble de musique, et son école de danse (ballet, jazz, interprétation et formation des enseignants). En 1999, le Maritime Conservatory inclut le Musical Theatre Department à sa liste de départements d'arts du spectacle et il incorpore la comédie musicale et le drame à sa liste d'installations d'enseignement.

Philosophie

L'objectif du Maritime Conservatory of Performing Arts est d'offrir un enseignement accessible et complet dans tous les programmes liés aux arts du spectacle aux étudiants de tous âges et de tous les niveaux d'aptitudes. L'établissement encourage tous les étudiants, peu importe s'ils cherchent à exceller dans les arts du spectacle dans le cadre d'une carrière professionnelle ou pour leur satisfaction personnelle.

Inscription
Avec un effectif d'à peine plus de 200 étudiants en 1887, le Maritime Conservatory est passé à plus de 1 200 étudiants. Au fil des ans, plus de 50 000 étudiants suivent des cours d'instruments de musique, de chant, de danse et de théâtre. Le Conservatoire compte actuellement 80 enseignants en musique (instruments et chant), en théorie, en comédie musicale, un studio d'acteurs et l'école de danse.

Représentations publiques

La représentation est une partie importante de la contribution du Conservatoire à la communauté. La première représentation publique connue a lieu en 1891 lorsque le Dresden Trio, qui inclut le directeur du Conservatoire, se produit à Halifax. Les étudiants et les enseignants du Conservatoire offrent des représentations publiques en théâtre, en opéra, en ballet, des chorales et des groupes d'orchestre au fil des ans. L'orchestre du Conservatoire, le Halifax Conservatory Symphony, est considéré comme le prédécesseur du Symphony Nova Scotia.

Prix, bourses et activités spéciales

En 1926, le Conservatoire commence sa tradition consistant à offrir des bourses aux étudiants talentueux. Deux bourses de compétition ont été lancées à la mémoire du premier directeur du Conservatoire, C.H. Porter.