Massey

Massey. Famille de Toronto, active dans la fabrication d'outillage de ferme et dont certains membres furent de généreux protecteurs des arts. La Massey Manufacturing Co. fut fondée en 1847 à Newcastle, Ont., par Daniel Massey (1798-1856).

Massey

Massey. Famille de Toronto, active dans la fabrication d'outillage de ferme et dont certains membres furent de généreux protecteurs des arts. La Massey Manufacturing Co. fut fondée en 1847 à Newcastle, Ont., par Daniel Massey (1798-1856). En 1855, la compagnie passa aux mains du fils de Daniel, Hart A. (1823-1896). Hart demeura à sa tête jusqu'en 1870, année où son état de santé le contraignit à se retirer des affaires. La responsabilité de l'entreprise incomba par la suite aux enfants et petits-enfants de Hart, mais aucun Massey n'a dirigé la firme après 1926.

En 1881, la Massey Manufacturing Co. déménagea à Toronto, ville où la famille allait apporter sa plus grande contribution à la vie musicale. À la fin du XIXe siècle, les Massey participèrent aux Chautauquas méthodistes situés près du lac Érié et achetèrent un certain nombre d'orgues pour des chapelles méthodistes à Toronto. Les fils de Hart Charles Albert (1848-1884) et Frederick Victor (1867-1890) manifestèrent des aptitudes pour la musique, le premier comme organiste d'église et le second comme flûtiste amateur. C'est grâce à Charles que la musique fit son entrée dans l'entreprise familiale. Il fonda la Massey Cornet Band et vit à la construction d'installations au sein de la compagnie pour faciliter la création d'un orchestre et d'une chorale d'employés. Massey's Illustrated, publication lancée au début des années 1880, publia des poèmes, des nouvelles et de la musique.

Après la mort de Charles, son père fit ériger à sa mémoire le premier Massey (Music) Hall de Toronto, qui ouvrit ses portes en juin 1894. Lorsque Hart Massey mourut en 1896, il légua la plus grande partie de sa fortune à des institutions publiques et à divers mouvements, à la condition que l'on dispose de ses biens avant 1916. Néanmoins, les fiduciaires, qui étaient des membres de la famille, décidèrent de créer la Massey Foundation. Incorporée en 1918, elle était la première fiducie de ce genre au Canada. La fondation se fixa comme objectif principal d'aider à la création d'entreprises plutôt que d'encourager des projets existants. En plus de financer le parachèvement de la Hart House (commencée en 1911 avec des fonds de la succession Massey et nommée d'après Hart Massey), la fondation finança le Hart House Theatre (1919-46), fonda et subventionna le Quatuor à cordes Hart House. Elle rendit possible l'achat des violes de la Hart House (voir Collections d'instruments) et entreprit en 1933 la restauration du Massey Hall. De plus, la fondation construisit le Massey College en 1962 et assura un fonds de dotation à cet établissement rattaché à l'Université de Toronto. À la mémoire de sa femme Anna, un fils de Hart, Chester (1850-1926), fit don à l'église unie Metropolitan, du premier carillon en Amérique du Nord (voir Carillons). Chester et son fils Vincent furent tous deux actifs comme fiduciaires du Massey Hall et de la Massey Foundation.

Un des plus célèbres des petits-fils de Hart, Vincent (1887-1967), fut le premier gouverneur général né au Canada (1952-59). Il occupa aussi d'autres postes d'importance au Canada, dont la présidence de l'Arts and Letters Club (1920-21), la présidence du conseil du TSO (1931-34) et celle de la Commission royale d'enquête sur l'avancement des arts, des lettres et des sciences au Canada (1949-51), mieux connue sous le nom de Commission Massey (voir Rapport de la Commission...). Le deuxième fils de Chester est le comédien renommé Raymond Massey.

En 1978, la famille Massey a été l'objet d'un documentaire en deux parties à la télévision de la SRC, « The Masseys : Chronicle of a Canadian Family », réalisé par Vincent Tovell (petit-fils de Walter Massey), avec musique de Louis Applebaum.


Lecture supplémentaire

  • Massey, Vincent. What's Past Is Prologue (Toronto 1963)

    Gillen, Mollie. The Masseys: Founding Family (Toronto 1965)

    Collins, Paul. Hart Massey (Toronto 1977)