McCaul, John

John McCaul. Éducateur, théologien, impresario (Dublin, 7 mars 1807 - Toronto, 16 avril 1886). B.A. (Dublin) 1824, M.A. (ibid.) 1828, LL.D. (ibid.) 1835. Spécialiste des langues classiques, McCaul vint à Toronto en 1839 à titre de principal de l'Upper Canada College. Il devint vice-prés.

McCaul, John

John McCaul. Éducateur, théologien, impresario (Dublin, 7 mars 1807 - Toronto, 16 avril 1886). B.A. (Dublin) 1824, M.A. (ibid.) 1828, LL.D. (ibid.) 1835. Spécialiste des langues classiques, McCaul vint à Toronto en 1839 à titre de principal de l'Upper Canada College. Il devint vice-prés. en 1842 et prés. en 1849 du King's College (rebaptisé Université de Toronto en 1850) et fut prés. (1853-80) du University College, Université de Toronto. Musicien amateur enthousiaste et talentueux, McCaul organisa en 1845 deux concerts d'oeuvres chorales et orchestrales de Haendel, Haydn, Mozart, Beethoven, Rossini, Schubert, Mendelssohn et d'autres. Il organisa aussi la Toronto Philharmonic Society dont il fut prés. (1845-47, 1854). Il fut également prés. de la Toronto Vocal Music Society (1851-53). Le musicien le plus souvent associé à McCaul dans ces entreprises fut James P. Clarke, avec qui McCaul fit revivre la Philharmonic Society en 1872 pour une exécution du Messie de Hendel avec un choeur de 150 voix. Toujours avec la collaboration de Clarke, il composa l'anthem « Blessed Be the Man » (Nordheimer, réimpr. dans le PMC, vol. II), exécuté à Toronto en 1846. Parmi ses propres oeuvres (incluant d'autres anthems et un quatuor vocal), les ballades « Waters of Babylon », « Merrie England », « Riflemen Form » et « In the Springtime of the Year » jouirent d'une certaine popularité.


Lecture supplémentaire

  • 'Toronto's pre-confederation music societies'