Minerai de fer

Ses formes minérales les plus importantes sont la magnétite (Fe3O4, 72,4 % de fer métallique), l'hématite (Fe2O3, 69,9 % de fer métallique) et la sidérite (FeCO3, 48,29 % de fer métallique).

Pyrite
Pyrite provenant de Saint-Hilaire, au Québec (avec la permission de la Commission géologique du Canada).

Minerai de fer

Le fer est un métal commun qui se trouve dans la croûte terrestre, en combinaison avec d'autres éléments. Le minérai de fer est utilisé lorsque le roc est suffisamment riche pour être extrait de façon économique. Le minérai de fer donne du fer métallique (Fe) lorsqu'il est chauffé en présence d'un agent réducteur comme le coke. Le minerai de fer est habituellement composé d'oxydes et de carbonates de fer.

Ses formes minérales les plus importantes sont la magnétite (Fe3O4, 72,4 % de fer métallique), l'hématite (Fe2O3, 69,9 % de fer métallique) et la sidérite (FeCO3, 48,29 % de fer métallique). Au Brésil, certains des minerais qui ne contiennent pratiquement pas d'autres minéraux ont une teneur en fer métallique atteignant 68 p. 100, mais le minerai brut extrait au Canada possède une teneur en fer métallique qui se situe entre 30 et 44 p. 100. Le minerai est concassé et broyé, puis transformé en concentrés à 65 p. 100 de fer par une méthode de concentration gravitationnelle et magnétique. Selon la grosseur du grain, le concentré est ensuite expédié tel quel ou aggloméré en boulettes d'environ un centimètre de diamètre puis fusionné pour produire des granules dures de minerai de fer. Les fabricants d'acier chargent les granules et le coke produit à partir du CHARBON dans des hauts fourneaux où les minéraux sont réduits en fer métallique. Le concentré qui n'arrive pas à l'aciérie en forme de granules est fritté, puis grillé dans le haut fourneau.

Le minerai de fer, tout comme le CUIVRE et le charbon, est l'une des premières ressources minières à être exploitée au Canada. Il existe des preuves que les Inuits exploitaient les météorites de fer-nickel pour le métal, avant l'arrivée des colons européens. Au cours du XIIIe siècle, dans les colonies de Vikings de L'ANSE AUX MEADOWS, le fer des marais était grillé et ouvré pour fabriquer des clous pour les navires. Vers 1670, des dépôts de fer des marais ont été trouvés près de Trois-Rivières (Qc) et commençant vers les années 1740 LES FORGES SAINT-MAURICE produisaient des poêles, des marmites, des bouilloires, des canons et des boulets en fonte de première qualité.

En 1998, le Canada a exporté 38,9 millions t de minerai de fer évalué à 1,58 milliard de dollars. De ce total, 18 millions t ont été exportées en Europe, et 10 millions aux États-Unis.

Voir aussiSIDÉRURGIE.


Liens externes