Ben Mink

Ben (Benjamin) Mink. Producteur, auteur-compositeur, violoniste, mandoliniste, guitariste, compositeur, né de parents polonais (Detroit, 22 janvier 1951), naturalisé Canadien en 1967. Ben Mink grandit à Cleveland jusqu'à ce qu'on l'amène à Toronto, à l'âge de 11 ans.

Ben (Benjamin) Mink. Producteur, auteur-compositeur, violoniste, mandoliniste, guitariste, compositeur, né de parents polonais (Detroit, 22 janvier 1951), naturalisé Canadien en 1967. Ben Mink grandit à Cleveland jusqu'à ce qu'on l'amène à Toronto, à l'âge de 11 ans. Il apprend seul la musique et commence à 18 ans une carrière de guitariste avec l'ensemble Mary-Lou Horner, le groupe du Rock Pile Club de Toronto. Il joue ensuite du violon et de la mandoline, tour à tour avec Stringband, les Silver Tractors de Murray McLauchlan, FM et CANO.

Collaborations avec k.d. lang

En 1985, Ben Mink commence à travailler comme auteur-compositeur avec k.d. lang, puis se produit comme violoniste, guitariste et mandoliniste avec le groupe de cette dernière, les Reclines. En 1992, ils écrivent ensemble l'album pop grand public Ingénue (Sire 26840), qui est couronné de succès. L'album qui, en 1994, compte 2,4 millions d'exemplaires vendus, comprend notamment le tube « Constant Craving ». Lang et Mink écrivent également Even Cowgirls Get the Blues et produisent l'album de Lang intitulé Hymns of the 49th Parallel (Nonesuch 2 79847, 2004).

Autres collaborations

Mink participe aussi à des enregistrements de Dan Hill, Geddy Lee, Anne Murray, Ronnie Prophet, Raffi, du guitariste Ken Ramm, de Rush, Sharon, Lois & Bram, Sylvia Tyson et de beaucoup d'autres artistes. Il produit ou coproduit des enregistrements de Susan Aglukark, des Barenaked Ladies, de Finjan, Marie-Lynn Hammond, Geddy Lee, des Romaniacs et de Stringband ainsi que de Chava Alberstein d'Israël, des Klezmatics, un groupe klezmer des États-Unis, et d'Ann Wilson, une musicienne rock également des États-Unis. Sur son microsillon instrumental Foreign Exchange (1980, Passport PB-2024, enregistré avec des membres de FM), on reconnaît la teinte et l'influence des mélodies folk de l'Europe de l'Est mêlées aux rythmes et à la technologie rock et à l'improvisation jazz, ce qui ouvre la voie à son habileté peu commune de parcourir de façon continue des genres aussi variés que le pop grand public, le klezmer et le country. Seul ou en collaboration avec FM ou d'autres compositeurs (comme Ramm ou Allan Soberman), Mink écrit des thèmes musicaux ou des musiques complètes pour de courts et longs métrages ainsi que pour des émissions de télévision et de radio. Le thème musical Male Chauvinist Jig (enregistré en 1975 avec Stringband) est populaire sur les ondes radio de la SRC. « Turn Me Round », interprétée par Lang, est choisie comme chanson de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Calgary (1988).

Récompenses

Ben Mink et k.d. lang partagent des nominations aux Grammys pour « Luck In My Eyes » (1990) et « Anybody Seen My Baby » (enregistrée par les Rolling Stones en 1998). Lang remporte un Grammy en 1992 pour « Constant Craving ». Mink travaille également avec Leslie Feist sur « 1, 2, 3, 4 », qui obtient quatre nominations aux Grammys en 2008. Il mérite un prix Juno comme auteur-compositeur-interprète de l'année (1993) et le prix William-Harold-Moon de la SOCAN (1994). La trame sonore de Mink pour la série télévisée « Terminal City » remporte un prix Leo.


Lecture supplémentaire

  • Paul McGrath, « Ben Mink: electric gypsy conjures up new visions », Globe and Mail (Toronto, 29 octobre 1980).

    Craig Jones, « One on one », Canadian Musician (août 1994).

    Jeff Bateman, « Absolute Mink & lang », Words & Music (décembre 1994).

    Jeff Bateman, « The ballad of Ben Mink: From k.d. to klezfests », Applaud! (mars 2005).