Moisissure

Moisissure est le nom courant des croissances laineuses ou cotonneuses produites par les CHAMPIGNONS, et les espèces qui produisent ces croissances. On estime qu'il en existe 300 000 espèces dans le monde, bien qu'elles ne soient pas toutes répertoriées.

Moisissure

Moisissure est le nom courant des croissances laineuses ou cotonneuses produites par les CHAMPIGNONS, et les espèces qui produisent ces croissances. On estime qu'il en existe 300 000 espèces dans le monde, bien qu'elles ne soient pas toutes répertoriées. Plusieurs espèces communes du Canada se trouvent partout dans le monde, mais certaines sont uniques au Canada.

Structure

La moisissure est constituée de cellules microscopiques et filamenteuses appelées hyphes (dont l'accumulation s'appelle mycélium), et de spores à reproduction asexuée, qui donnent à ces colonies cellulaires une apparence poudreuse.

Croissance et alimentation

La moisissure a besoin pour sa croissance d'une source nutritive, d'eau, d'oxygène et d'un pH approprié. Les matières organiques dans lesquelles les hyphes croissent sont digérées par des enzymes libérés par les cellules fongiques et absorbées par le champignon qui s'en nourrit. Ce processus est ce que nous appelons la décomposition, un processus écologique essentiel qui cause la détérioration des aliments, des textiles et des matières structurelles. Les milieux tièdes et humides sont propices au plus grand nombre d'espèces et à un taux de croissance maximum, mais certaines moisissures croissent lentement à une température de -20°C, tandis que d'autres continuent de croître à +60°C.

Interaction avec les humains

Les moisissures affectent les humains en provoquant le pourrissement et des maladies. Toutefois, on utilise les composés chimiques exceptionnels, appelés métabolites secondaires, que produisent bon nombre de moisissures. Les métabolites secondaires peuvent être nocifs ou bénéfiques. Les métabolites cancérigènes appelés mycotoxines sont produites par plusieurs moisissures communes qui altèrent les aliments et les rendent impropres à la consommation.

Les antibiotiques sont des métabolites bénéfiques et utiles parce qu'ils sont toxiques pour les autres micro-organismes. La pénicilline, un antibiotique produit par plusieurs espèces du genre Penicillium, sert à combattre les maladies causées par des bactéries. La cyclosporine A, produite par le Tolypocladium inflatum, est couramment utilisée pour prévenir le rejet des tissus dans la transplantation d'organes humains.

Les infections à la moisissure causent des maladies de peau comme la teigne et le pied d'athlète. De graves infections généralisées (mycoses) sont courantes dans certaines régions. Le rhume des foins est parfois causé par des spores de moisissure en suspension dans l'air. Les moisissures attaquent et tuent les insectes et causent plusieurs maladies aux plantes; certains champignons aquatiques causent des infections mortelles chez les poissons et les crustacés.

Les moisissures courantes, bleues et vertes, qui font pourrir les fruits, les légumes et les confitures, sont pour la plupart des espèces de Penicillium et d'Aspergillus. Certaines espèces de ces genres entrent dans la production industrielle d'antibiotiques, d'acides citrique et gluconique, d'enzymes pour usage commercial, etc. Le fromage bleu et le camembert doivent leur saveur particulière à des espèces de Penicillium. Les moisissures de pain noir et les espèces Aspergillus sont utilisées dans la production d'aliments asiatiques comme la sauce soya.


En savoir plus