Donald Morrison

Donald Morrison, hors-la-loi (près de Mégantic [Lac-Mégantic], Canada-Est, v. 1858 -- Montréal, 19 juin 1894). Fils de colons écossais, Morrison grandit près de Lac-Mégantic et passe plusieurs années à travailler comme cow-boy dans l'Ouest du Canada et aux États-Unis.

Donald Morrison, hors-la-loi (près de Mégantic [Lac-Mégantic], Canada-Est, v. 1858 -- Montréal, 19 juin 1894). Fils de colons écossais, Morrison grandit près de Lac-Mégantic et passe plusieurs années à travailler comme cow-boy dans l'Ouest du Canada et aux États-Unis. En 1886, il est impliqué dans une dispute financière qui aboutit à la perte de la ferme familiale au profit du major Malcolm McAulay. Persuadé d'avoir été escroqué par l'influent et prospère McAulay, il harcèle les nouveaux propriétaires. Un constable, Lucius (Jack) Warren, est expressément engagé pour l'arrêter. Le 22 juin 1888, Morrison tire et tue Warren à Mégantic. Après avoir échappé à son arrestation pendant quelques mois, surtout grâce à l'aide de fermiers écossais sympathiques à sa cause, il est arrêté le 21 avril 1889, jugé et condamné à 18 ans de travaux forcés. Brisé par la vie en prison, il refuse la nourriture et les médicaments, et meurt de consomption en moins de cinq ans. Il devient un personnage légendaire de la colonie écossaise de l'Est du Québec. Son histoire est romancée dans un poème d'Oscar Dhu (Angus Mackay), Donald Morrison, the Canadian Outlaw (1892), et il fait l'objet d'un récit romancé de Bernard Epps, The Outlaw of Megantic (1973).


Lecture supplémentaire

  • M. Robin, The Bad and the Lonely (1976); C. Wallace, Wanted: Donald Morrison (1977).