Stafford, Muriel

Muriel (Emily) Stafford (née Gidley). Organiste, chef de choeur, professeure, accompagnatrice (Adrian, Mich., 1er avril 1906 - Toronto, 30 décembre 2004). A.T.C.M. 1926, L.T.C.M. 1927, F.R.C.C.O. h.c. 1959. Née de parents britanniques, elle arriva avec eux à Leamington, (Ont), en 1907.

Stafford, Muriel

Muriel (Emily) Stafford (née Gidley). Organiste, chef de choeur, professeure, accompagnatrice (Adrian, Mich., 1er avril 1906 - Toronto, 30 décembre 2004). A.T.C.M. 1926, L.T.C.M. 1927, F.R.C.C.O. h.c. 1959. Née de parents britanniques, elle arriva avec eux à Leamington, (Ont), en 1907. À 15 ans, après seulement 6 leçons d'un professeur local, elle devint organiste de l'église anglicane Saint John's. Elle étudia (1925-27) avec Sir Ernest MacMillan, Healey Willan, G.D. Atkinson et Ernest Seitz au TCM, et y remporta la médaille d'or pour l'orgue en 1926. En 1927, elle devint la première organiste maître-chant de la nouvelle église baptiste de Park Road, poste qu'elle occupa pendant 31 ans. Sous sa direction, le festival annuel de chants de Noël de cette église afficha une programmation originale, dont des cantiques de Noël peu connus et d'autres oeuvres plus longues mais à caractère intime telles que Mystery of Bethlehem (Willan), The Crib (Martin Shaw) et A Ceremony of Carols (Britten). En 1970 elle fut directrice musicale intérimaire à l'église baptiste de Yorkminster Park.

Elle fit ses débuts en récital lors de la convention de 1933 du CCO et se fit une réputation d'artiste de concert en se produisant pour la Société Casavant et en récitals partout au Canada. Muriel Gidley fut membre (1927-52) du personnel et du jury du TCM (RCMT), enseignant l'orgue et le piano. Elle était présidente du Women's Musical Club of Toronto, et membre honoraire du Toronto Heliconian Club. Elle devint la première femme présidente de la section de Toronto du CRCO et en fut aussi la première femme présidente nationale (1957-59). Muriel Stafford recevait le premier Distinguished Service Award du CRCO.