Musicworks

Musicworks. Revue de langue anglaise fondée en 1978 à Toronto. D'abord un supplément du périodique littéraire torontois Only Paper Today, elle devint une revue indépendante au cinquième numéro, publiée trimestriellement jusqu'en 1987, et ensuite trois fois par année par la Music Gallery.
Musicworks. Revue de langue anglaise fondée en 1978 à Toronto. D'abord un supplément du périodique littéraire torontois Only Paper Today, elle devint une revue indépendante au cinquième numéro, publiée trimestriellement jusqu'en 1987, et ensuite trois fois par année par la Music Gallery.


Musicworks

Musicworks. Revue de langue anglaise fondée en 1978 à Toronto. D'abord un supplément du périodique littéraire torontois Only Paper Today, elle devint une revue indépendante au cinquième numéro, publiée trimestriellement jusqu'en 1987, et ensuite trois fois par année par la Music Gallery. À partir de 1983, chaque numéro fut accompagné d'une cassette. À titre de « Canadian Journal of Sound Exploration », Musicworks a consacré chacun de ses numéros à un thème spécifique, se concentrant surtout sur la vision et les activités des artistes qui se déplacent à l'extérieur du courant musical dominant. Des réimpressions ou échantillons de partitions complémentent les textes, enregistrements et photographies pleines d'imagination, la mise en page et les illustrations donnant à chaque numéro sa couleur spéciale. Les rédacteurs en chef ont été Andrew Timar (1978-82) et Tina Pearson (1982-87), à qui succéda Gayle Young en 1987, alors que Lauren A. Pratt devint dir. administratif en 1989. Divers sujets ont été abordés par les rédacteurs invités, dont Wende Bartley, Neil Ballantyne, Christopher Butterfield, Terrill Maguire, Gordon Monahan, John Oswald, André Paradis, Linda C. Smith et Tim Wilson. Ont contribué à Musicworks, entre autres, David Dunn, David Mott, David Rosenboom, Paul Rapoport, James Tenney, Barry Truax et Mike Zagorski.