Jours fériés nationaux

Nul besoin d'expliquer l'origine des trois fêtes chrétiennes. Le jour de l'An, le 1er janvier, marque le début de la nouvelle année. Le JOUR DE VICTORIA (connu aussi comme l'anniversaire de la Reine, le 24 mai, l'EMPIRE DAY ou le jour du Commonwealth) est un congé national depuis 1901.

Tir des membres du 41e régiment d\u0092infanterie, le jour du Canada à Guelph, en Ontario (photographie de Stephanie Dearing, avec la permission du Digital Journal).
Fête du Canada
Le 1er juillet, autrefois la Fête du Dominion (Corel Professional Photos).
31 décembre 2015 (Nouvel An), St Albert, Alberta

Jours fériés nationaux

Comme c'est le cas dans la plupart des pays, les jours fériés nationaux au Canada soulignent des événements religieux, quasi religieux ou patriotiques. Les jours fériés sont proclamés par une loi du Parlement, et tous les fonctionnaires fédéraux, sans exception, ainsi que la plupart des Canadiens les observent même si, de plus en plus, ces journées sont l'occasion de magasinage et de grandes ventes. Les jours fériés canadiens sont le jour de l'An, le Vendredi saint (ou le lundi de Pâques), le jour de Victoria, la fête du Canada (anciennement fête du Dominion), la fête du Travail, l'Action de grâces, le jour du Souvenir, le jour de Noël et le lendemain de Noël.

Nul besoin d'expliquer l'origine des trois fêtes chrétiennes. Le jour de l'An, le 1er janvier, marque le début de la nouvelle année. Le JOUR DE VICTORIA (connu aussi comme l'anniversaire de la Reine, le 24 mai, l'EMPIRE DAY ou le jour du Commonwealth) est un congé national depuis 1901. Il est célébré dans toutes les provinces le lundi avant le 25 mai, sauf au Québec où l'on célèbre plutôt la fête de Dollard et, depuis 2002, la Journée nationale des patriotes. Il est de tradition d'ouvrir les chalets d'été et de semer les potagers au cours de cette fin de semaine. Dans certains coins du pays, des feux d'artifice saluent encore les célébrations. La fête du Canada, le 1er juillet, commémore le jour de la création de la CONFÉDÉRATION canadienne, en 1867. Au départ, la fête du Canada est célébrée dans le calme - et donc de façon très canadienne - mais elle est aujourd'hui l'occasion de spectacles culturels et de divertissement très élaborés, offerts par le gouvernement fédéral pour stimuler le nationalisme canadien.

La FÊTE DU TRAVAIL a lieu le premier lundi de septembre et procure la chance à tous de profiter d'un long congé à la fin de l'été. Cette fête rend hommage au mouvement ouvrier pour sa contribution. On la célèbre depuis au moins 1872, et elle devient jour férié légal en 1894. D'imposants défilés et des pique-niques syndicaux soulignent habituellement l'événement, surtout en Ontario, province d'origine de la fête. Le jour de l'ACTION DE GRÂCES, qui offre une autre fin de semaine prolongée, est le deuxième lundi d'octobre (contrairement au congé américain, qui tombe le dernier jeudi de novembre) et célèbre la saison des récoltes. On adopte ce jour férié en 1879, sans aucun doute pour imiter la fête américaine, mais la date est fixée plus tôt dans l'année étant donné la saison agricole plus courte au Canada.

On célèbre le JOUR DU SOUVENIR le 11 novembre, jour de l'armistice qui a mis fin à la Grande Guerre en 1918 (voir LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE). Des cérémonies se tiennent généralement à des cénotaphes dans les villes et les villages ainsi qu'au Monument commémoratif de guerre du Canada, à la Place de la Confédération, à Ottawa. Les cérémonies sont marquées par l'observation d'une minute de silence à 11 h et par des rassemblements ou des défilés regroupant des vétérans des deux guerres mondiales, de la GUERRE DE CORÉE et de la campagne d'Afghanistan (voir AFGHANISTAN, CAMPAGNE INTERNATIONALE CONTRE LE TERRORISME EN). Presque partout, le Boxing Day, le 26 décembre, est de plus en plus considéré comme un congé permettant de se remettre des abus de la période de Noël et d'aller à la chasse aux aubaines.

Les provinces observent un bon nombre de congés. Au Manitoba et dans les Territoires du Nord-Ouest, on célèbre le CONGÉ CIVIQUE, connu sous le nom de jour du Patrimoine en Alberta, jour de la Saskatchewan en Saskatchewan et de fête de Simcoe ou de McLaughlin en Ontario. Ce congé offre une longue fin de semaine, au début d'août. Les Québécois célèbrent LA FÊTE NATIONALE DU QUÉBEC le 24 juin. À Terre-Neuve-et-Labrador, la Saint-Patrick, la Saint-Georges, le jour de la Découverte, LE JOUR DU SOUVENIR (le 30 juin) et la fête des Orangistes sont aussi des fêtes légales. Les Territoires du Nord-Ouest célèbrent la JOURNÉE NATIONALE DES AUTOCHTONES le 21 juin et le Yukon célèbre le JOUR DE LA DÉCOUVERTE en août depuis 1912.

Voir aussi FÊTES RELIGIEUSES et CONGÉS PROVINCIAUX ET TERRITORIAUX.


Liens externes