Normandeau, Robert

Robert Normandeau. Compositeur (Québec, 11 mars 1955). B.Mus. (Laval) 1984, M.Mus. (Montréal) 1988.

Normandeau, Robert

Robert Normandeau. Compositeur (Québec, 11 mars 1955). B.Mus. (Laval) 1984, M.Mus. (Montréal) 1988. Il se fixa à Montréal en 1984 et décrocha des prix ou des mentions honorables aux concours internationaux Luigi Russolo (1989, Italie), de Bourges (1986-88, France) et Phonurgia-Nova (1986-87, France) ainsi que le prix CAPAC-Université de Montréal, sans compter de nombreuses bourses du CAC et du MACQ et d'autres récompenses attribuées par des fondations privées. Ses oeuvres ont rejoint d'importants auditoires au Canada, en France, en Belgique, en Suisse, en Norvège, en Italie et aux États-Unis. Il a reçu des commandes du Groupe de musique expérimentale de Bourges et du Studio Métamorphoses d'Orphée (Belgique) et, à l'automne de 1989, a fait un séjour comme résident au CA Banff (programme de la création).

Normandeau commença à se spécialiser en acousmatique (musique sur bande diffusée par un orchestre de haut-parleurs) en 1984 et s'est associé à des artistes oeuvrant dans d'autres disciplines - dont l'holosculpture (sculpture intégrant des hologrammes) et la danse - pour crééer des oeuvres multimédias. Sa Musique holographique (1985) fut composée pour accompagner une exposition d'holosculptures de Georges Dyens. À la suite de ses professeurs Francis Dhomont et Marcelle Deschênes, Normandeau adopte une approche narrative quand il compose; c'est ainsi qu'il prend pour repères et points de départ toutes sortes de sons concrets (bruits de pas, fermeture de portes, etc.). Il considère l'électroacoustique comme du « cinéma pour l'oreille » et non pas comme l'héritière de la musique de concert traditionnelle. Son CD intitulé Lieux inouïs / Unheard-of Places (Empreintes Digitales IMED-9002-CD) comporte cinq de ses oeuvres : Jeu (1989), Mémoires vives (1989), Rumeurs (Place de Ransbeck) (1987), Matrechka (1986) et Le Cap de tourmente (1985). Rumeurs apparaît aussi sur Cultures électroniques III (2-Le Chant du monde LDC-278046-7), le CD des oeuvres lauréates du 16e festival électroacoustique de Bourges organisé en 1988, et Matrechka figure sur le CD Musique électroacoustique (4-ACM 37). En dehors de ses activités de compositeur, Normandeau a oeuvré activement dans les conseils d'administration (Assn de musique actuelle de Québec, ACREQ, Communauté électroacoustique canadienne), la radio et le journalisme (SRC, bulletin de la Communauté électroacoustique canadienne, etc.) et dans l'enseignement de l'acoustique, de l'électroacoustique et de l'enregistrement sonore (Université de Montréal).


Lecture supplémentaire

  • Laurier, Andrée. 'Composer blows up stereotype,' CanComp, 224, Oct 1987