NOVA MUSIC

NOVA MUSIC (inNOVAtions in MUSIC). Groupe de compositeurs et d'exécutants de Halifax voué à la présentation de musique nouvelle ou rarement exécutée.

NOVA MUSIC

NOVA MUSIC (inNOVAtions in MUSIC). Groupe de compositeurs et d'exécutants de Halifax voué à la présentation de musique nouvelle ou rarement exécutée. Il fut fondé en 1971 par le percussionniste et professeur James Faraday, le compositeur Dennis Farrell, le compositeur et tromboniste Adrian Hoffman, le compositeur et flûtiste Stephen Pedersen, le compositeur et contrebassiste Alexander Tilley et le compositeur Steve Tittle. Le pianiste John McKay en fit partie peu après. Malgré le départ de Tilley et McKay à la fin des années 1970, le groupe continua ses activités jusqu'en 1986. NOVA MUSIC donna son premier concert le 9 avril 1972. À compter de la saison 1973-74, il présenta généralement six concerts par année (gratuits jusqu'au début des années 1980) à l'Arts Centre de l'Université de Dalhousie, dont certains furent retransmis par la radio de la SRC. La musique nouvelle devint bien vite prépondérante dans ses programmes.

Les pianistes Monique Gusset de Halifax et Tietje Zonneveld se joignirent régulièrement au groupe. Les interprètes additionnels venaient souvent des rangs de l'Orchestre symphonique de l'Atlantique (Symphony Nova Scotia à partir de 1983) et des professeurs du dépt de musique de l'Université de Dalhousie, mais des artistes invités étaient aussi engagés pour des exécutions spéciales. Parmi ces derniers figurent Robert Aitken, le Canadian Electronic Ensemble, Phyllis Ensher, Rivka Golani, Udo Kasemets, le Kronos String Quartet, les pianistes-duettistes Pierrette LePage et Bruce Mather, le clarinettiste Robert Marcellus, Mary Morrison, l'accordéoniste Joseph Petric, le pianiste Yuji Takahashi et l'Atelier de musique de Varsovie

NOVA MUSIC créa plusieurs oeuvres de ses compositeurs membres, notamment, de Farrell, Six Sonates pour clavecin (1973) et, avec l'Université de Dalhousie, l'opéra The Birthday of the Infanta (1979); de Hoffman, ... of shape of sound of shape (1972) et Portrait pour bande et percussion (1973); de Tittle, Moondance (1972), This Time That Time (1973), Winter's Not Forever (1974), i asked her where and she said right here (1975), salvation dharma band (1982), mourning the loss of our demons (1982) et where the four rivers flow, une oeuvre pour la radio commandée par la SRC et diffusée en direct à l'émission « Two New Hours » en 1986. Il a également créé A.E.H. for Solo Trombone de John Felice (1973) et The Owl at Dusk d'Alfred Fisher (1979). Il a exécuté des oeuvres d'Aitken Anhalt, Beecroft, Bottenberg, Bruce Davis, Ford, Garant, David Grimes, Hartwell, Hawkins, Jacques Hétu, David Jaeger, Joachim, Laufer, Larry Lake, Mather, Michael Miller, James Montgomery, Pentland, Schafer, Somers, Paul Théberge, Tremblay et Wilson. En plus de faire connaître le répertoire canadien au public de Halifax, NOVA MUSIC donna les premières exécutions dans cette ville d'oeuvres de Bartók, Berio, Cage, Carter, Hindemith, Hovhaness, Ives, Kagel, Messiaen, Penderecki, Schoenberg, Stravinsky, Subotnick, Webern, Xenakis, et d'autres. Le groupe reçut l'aide financière de particuliers, de corporations, du CAC, de la province de la Nouvelle-Écosse et du dépt de musique de l'Université de Dalhousie. En 1989, Upstream, un ensemble de compositeurs-interptètes présentant des styles de musique divers mais complémentaires, a été formé à Halifax pour offrir à la communauté artistique de la Nouvelle-Écosse l'occasion d'entendre de nouveau régulièrement de la musique nouvelle.


Lecture supplémentaire

  • Edwards, Barry, and McGregor, Nancy. 'inNOVAtions in Halifax,' Fugue, Nov 1977

    Schulman, Michael. 'Contemporary music groups thriving across Canada,' MSc, 303, Sep-Oct 1978

    Pedersen, Stephen. 'New music collective thrives on east coast,' Probe, vol 2, Mar 1991