Eugene O’Keefe

Eugene O’Keefe, brasseur, banquier et philanthrope (né le 10 décembre 1827 à Bandon, en Irlande; décédé le 1er octobre 1913 à Toronto, en Ontario).

Eugene O’Keefe, brasseur, banquier et philanthrope (né le 10 décembre 1827 à Bandon, en Irlande; décédé le 1er octobre 1913 à Toronto, en Ontario). Il est surtout connu comme fondateur de la O’Keefe Brewery Company of Toronto Limited. Prospère homme d’affaires et philanthrope catholique, Eugene O’Keefe est le premier laïc canadien à être nommé chambellan privé au service du pape.

Premières années et carrière de banquier

Eugene O’Keefe (nom de naissance Keeffe) débarque en sol canadien en 1832 à l’âge de cinq ans. Sa famille aurait changé de nom pour devenir O’Keefe une fois immigrée au pays. Après avoir étudié dans des écoles de Toronto, il commence à travailler en 1856 à la Toronto Savings Bank, banque fondée deux ans auparavant par l’évêque Charbonnel et les membres de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Eugene O’Keefe travaille à la banque jusqu’en 1861, conservant toutefois ses liens avec l’institution — qui deviendra plus tard la Home Bank of Canada —, d’abord en tant que membre du conseil d’administration, puis gravissant les échelons pour devenir directeur, vice-président, puis président en 1901.

Carrière de brasseur

En 1861, Eugene O’Keefe fait l’acquisition, avec deux associés, de la Victoria Brewery, brasserie torontoise appartenant à Charles Hannath et à George Hart. À l’époque, la brasserie produit environ 1 000 barils de bière blonde légère (ale) et de bière brune (stout) par année. Dans les années 1890, Eugene O’Keefe, employant des technologies révolutionnaires comme la réfrigération, l’électricité, les bouchons-couronnes et les véhicules de livraison motorisés, compte parmi les plus importants brasseurs de bière blonde (lager) au Canada. La société est incorporée en 1891 sous le nom de O’Keefe Brewing Company of Toronto Limited. Anéanti par la mort de son fils en 1911, Eugene O’Keefe vend sa brasserie à son associé, Widmer Hawke, et à Sir Henry Pellatt. À ce moment-là, la brasserie produit pas moins de 500 000 barils par année. À la mort de Widmer Hawke, la brasserie est vendue à une société de portefeuille du nom de O’Keefe Limited, appartenant à Sir Pellatt, Sir William Mulock et Charles Vance Millar. Cette entreprise est rachetée par E. P. Taylor en 1934 et incorporée sous le nom de Brewing Corporation of Canada Limited (connue plus tard sous le nom de Canadian Breweries Limited).

Philanthropie

Eugene O’Keefe fait don d’une grande partie de sa richesse à des œuvres de bienfaisance, faisant preuve d’une générosité particulière envers l’Église catholique. Il finance la construction de nombreuses nouvelles églises à Toronto, dont les églises St. Monica et St. Stanislaus Kostka, et verse 400 000 $ en appui à la construction du séminaire St. Augustine à Scarborough. On reconnaît ses nombreuses contributions à l’Église catholique romaine en 1909 en le nommant chambellan privé au service du pape, faisant de lui le premier laïc canadien à recevoir une telle distinction.