Opéra national du Québec

Opéra national du Québec.

Opéra national du Québec

Opéra national du Québec. Fondé en 1948 par Édouard Woolley, ce mouvement de théâtre lyrique avait pour but de permettre aux étudiants du Québec de se produire dans les centres importants, principalement Québec, Montréal (salle de l'Ermitage), Trois-Rivières, et dans une dizaine d'autres villes, en plus d'une tournée au Nouveau-Brunswick. Woolley assurait la direction musicale et la mise en scène. Un orchestre accompagna les premiers spectacles mais fut bientôt remplacé par des réductions pour orgue Hammond (avec Roland Roy) et deux pianos. Les premiers rôles étaient confiés à des artistes invités tels qu'Aline Dansereau, Paul de Meule, Gérard Gélinas, Thérèse Lambert-Gosselin, Marie-Germaine Leblanc, Alphonse Ledoux, Fernand Martel, Joseph Rouleau et Pierre Vidor. En tout, une quarantaine de représentations furent données, dont Faust (1949); Lakmé (1950), présenté pour la première fois à Québec, au Palais Montcalm; Carmen (1950); Roméo et Juliette (1951); Rigoletto (1951); et La Bohème (1952). Des difficultés financières obligèrent alors la direction à mettre un terme à ces productions malgré leur succès auprès du public et leur valeur de formation.