Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo/Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra

Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo (OSKW)/Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra (KWSO).

Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo/Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra

Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo (OSKW)/Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra (KWSO). Orchestre fondé en 1944 par, entre autres, Glenn Kruspe, Charles Thiele et le percussionniste Archie Bernhardt, pour accompagner le Choeur philharmonique de Kitchener-Waterloo dont Kruspe est le directeur (1941-1960). Choeur et orchestre se produisent ensemble pour la première fois le 17 avril 1945 à l'auditorium de la rue Queen à Kitchener. Le premier concert d'orchestre suit le 21 octobre 1945 au Lyric Theatre de Kitchener, où le Concerto de Grieg est interprété par Ada B. Eby. Le Kitchener-Waterloo Junior Symphony Orchestra (plus tard rebaptisé Kitchener-Waterloo Youth Orchestra) est créé en 1967 et se produit sous la direction du chef de l'orchestre sénior.

Chefs d'orchestre et directeurs artistiques

Glenn Kruspe est chef d'orchestre et directeur musical de l'OSKW de 1944 à 1960. Il est remplacé par Frédéric Pohl (Strasbourg, 1898 - 1979). Sous le mandat de Pohl (1960-1970), l'orchestre de 65 instrumentistes se produit au théâtre Capitol et au Kitchener Collegiate. Boris Brott est chef d'orchestre intérimaire pour la saison 1970-1971. Raffi Armenian devient directeur musical en 1971 et demeure le chef d'orchestre de l'OSKW jusqu'en 1993. Il est remplacé par Chosei Komatsu cette année-là et par Martin Fischer-Dieskau en 2002. En 2004, Simon Streatfield est conseiller artistique et principal chef d'orchestre invité, avec Brian Jackson à la direction des concerts de musique populaire, Daniel Warren en tant que chef d'orchestre résident et Raffi Armenian en tant que directeur musical lauréat.

Au fil des années, l'orchestre invite beaucoup de chefs d'orchestre. En 1992, parmi ceux-ci figurent Christopher Kendall, Samuel Wong, Richard Buckley, Bernhard Gueller, Colman Pearce, Brian Jackson, Odaline de la Martinez et Georg Hanson.

Histoire des concerts

En 1972, l'orchestre se transporte au Humanities Theatre à l'Université de Waterloo pour y présenter ses concerts. Au début des années 1970, l'orchestre entreprend d'inscrire à son programme des oeuvres de compositeurs canadiens (dont Applebaum, Beckwith, Somers, Schafer) et des opéras adaptés pour le concert (La Traviata, Carmen, La Bohème, Don Giovanni) et à présenter d'éminents solistes canadiens (Jon Kimura Parker, Jon Vickers, Anton Kuerti). L'orchestre accompagne aussi des productions du Centre Opera Studio (fondé à Waterloo en 1977).

En 1980, l'orchestre commence à se produire au Centre in the Square. Au cours de sa saison inaugurale dans ce lieu, l'orchestre présente 30 concerts, allant par la suite jusqu'à présenter au cours de la même saison plus d'une soixantaine de concerts souvent diffusés sur le réseau de la SRC. En 1990-1991, le programme inclut les séries Masterpiece, Pops, Seagram Sunday Serenade (musique classique légère), Baroque et Beyond, deux séries pour enfants et de nombreux concerts pour les écoles s'adressant à plus de 15 000 étudiants annuellement. L'orchestre donne son premier concert en plein air gratuit au cours de la saison 1989-1990. Les oeuvres les plus marquantes de sa programmation sont notamment un cycle de 10 ans de Mahler sous la direction d'Armenian, et l'intégrale des Concertos pour piano de Beethoven avec Anton Kuerti à Kitchener-Waterloo et Toronto.

En 1996, l'orchestre invite des interprètes comme Jon Kimura Parker, le Quartetto Gelato, le Quatuor Penderecki et le Trio Gryphon.

L'OSKW offre des programmes d'apprentissage et donne des représentations gratuites dans des hôpitaux et d'autres installations. En 1992, l'orchestre fait la promotion du programme de conférences dans les écoles Adopt-a-player. En 1988, l'OSKW, avec le compositeur en résidence Peter Hatch, se produit lors des concerts NUMUS de Kitchener avec les Elora Festival Singers et au Festival son et musique de Kitchener Open Ears.

Tournées

À l'automne de 1988, l'orchestre au grand complet se produit pour la première fois en tournée dans le centre et le nord de l'Ontario. Une autre tournée, en novembre 1990, le conduit au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve. Outre ses tournées au Canada, l'OSKW visite l'Europe en 1984, 1986 et 1990 et l'Amérique du Sud en 1984 et 1989, où sa musique est qualifiée des « sons d'or du Canada » (Kitchener-Waterloo Record). En 1996, l'orchestre fait une tournée au Japon.

Enregistrements

Beaucoup des premiers concerts de l'orchestre sont enregistrés. Il grave aussi plus de 16 CD, notamment Brahms : Serenades (CBC, 1995) et Wagner : Siegfried Idyll avec le Canadian Chamber Ensemble (1996). En 1997, l'OSWK et l'Ark System Corporation du Japon signent un contrat international d'enregistrement et de diffusion, une première nord-américaine. On peut entendre régulièrement l'orchestre à la radio de la SRC. En 2002, sous la direction de David Alger, l'OSKW enregistre un concert avec Angela Cheng. La SRC enregistre l'OSKW interprétant des œuvres de Jacques Hétu, Malcolm Forsyth et Phil Nimmons (1994). En 1996, un enregistrement de l'OSKW remporte le Grand Prix du Disque.

Premières

En 1995, l'OSKW interprète Inner Voices de Melissa Hui, une commande de l'OSKW (avec l'Orchestre symphonique de Saskatoon et l'Orchestre du Centre national des Arts). En 1998, l'OSKW, en collaboration avec NUMUS et les Elora Singers, crée un quatuor à cordes de Glenn Buhr.

Parrainages

L'orchestre est aidé financièrement par le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l'Ontario, la municipalité régionale de Waterloo, la ville de Kitchener et la ville de Waterloo, ainsi que par des particuliers et des entreprises. Grâce au programme de subventions du Conseil des arts du Canada, Gary Kulesha reçoit en 1988 un mandat de trois ans comme compositeur résident de l'orchestre.

Voir aussi Canadian Chamber Ensemble, Kitchener et Waterloo.

Discographie

Oktoberfest Operetta : Strauss, Lehár, Kálmán; M. Boucher sop, DuBois tén, Armenian c orch; 1984; CBC SM-5045.

« Viens gentille dame » Romantic Arias for Lyric Tenor : DuBois tén, Pedrotti bar, Armenian c orch; 1987; CBC SM-5077.

Mahler Kindertotenlieder, Rückert Lieder, Chants d'un compagnon routier : Robbin mezzo, Armenian c orch; 1989; CBC SMCD-5098.

A Night in Venice : Joanne Kolomyjec et Mark DuBois; 1994; CBC SM 5000, SMCD 5126.

Canadian Trumpet Concerti : œuvres de Hétu, Forsyth, Nimmons, Guy Few, James Thompson; Dan Warren tr, Armenian c orch; 1994; CBC SM 5000; SMCD 5130.

Brahms : Serenades : Armenian c orch; 1995; CBC SM 5000; SMCD 5145.

Memories of Poland : Fialkowska, Armenian et autres; 1995; CBC SM 5000; SMCD 5140.

Russian Serenadei : Beaver, Komatsu; 2001; CBC SM 5000; SMCD 5159.

Des membres de l'orchestre sont aussi exécutants sur Christianity's Prayer of Peace sous la direction de Walter Scholtes, avec les Victor Martens Singers (1982, Canadian Mosaic WW-338) et sur Aria - Une sélection de Radio-Canada (1997; CBC SM 5000; SMCD 97).

Bibliographie

« Les Orchestres symphoniques de Kitchener-Waterloo et St. James », Compositeurs Canadiens, XXIII (nov. 1967).

Jack EDDS, « See what the black walnut produced », OCan, IV (sept. 1977).

Claire MACHAN, The First 40 Years (1945-1985) - The History of the Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra (Kitchener 1986).

« Adopt-a-player is a great success », Orchestra Canada, XIX, no 3 (mars 1992).

« Armenian's farewell season », Orchestra Canada, XIX, no 4 (avr.-mai 1992).

« World of Music - Musicmakers, Kitchener », Classical Music Magazine, XVI, no 4 (sept.1993).

Christine CARTER, « Symphony Highlights », Kitchener-Waterloo Record (19 avr. 1996).

Paulin FINCH-DURICHEN, « Japanese deal "like magic" », Kitchener-Waterloo Record (4 avr. 1997).

« World of Music - Musicmakers, Kitchener », Classical Music Magazine (print. 1998).

Elissa POOLE, « From chopsticks to Mozart », Words & Music, V, no 10 (nov.-déc. 1998).

Robert EVERETT-GREEN, « The conduct of an anti-maestro : What the Kitchener-Waterloo Symphony didn't want was an autocratic leader », Globe & Mail (30 mai 2003).

« KWSO association members to gather Feb 16 », Globe & Mail (7 févr. 2004).


Lecture supplémentaire

  • 'Kitchener-Waterloo Symphony... ' CanComp, 23, Nov 1967

    Edds, Jack. 'See what the black walnut produced,' OCan, vol 4, Sep 1977

    Machan, Claire. The First 40 Years (1945-1985) - The History of the Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra (Kitchener 1986)

    "Adopt-a-player is a great success," Orchestra Canada, vol 19 no 3, Mar 1992

    "Armenian's farewell season," Orchestra Canada, vol 19 no 4, Apr/May 1992

    "World of Music - Musicmakers, Kitchener," Classical Music Magazine, vol 16 no 4, Sep 1993

    Carter, Christine. "Symphony Highlights," Kitchener-Waterloo Record, 19 Apr 1996

    Finch-Durichen, Paulin. "Japanese deal 'like magic'," Kitchener-Waterloo Record, 4 Apr 1997

    "World of Music - Musicmakers, Kitchener," Classical Music Magazine, spring 1998

    Poole, Elissa. "From chopsticks to Mozart," Words and Music, vol 5 no 10, Nov/Dec 1998

    Everett-Green, Robert. "The conduct of an anti-maestro: What the Kitchener-Waterloo Symphony didn't want was an autocratic leader," Globe and Mail, 30 May 2003

    "KWSO association members to gather Feb 16," Globe and Mail, 7 Feb 2004