Ottawa Journal

L'Ottawa Journal est fondé en 1885 par A.S. Woodburn, qui emploie brièvement J.W. DAFOE comme rédacteur en chef. En 1886, P.D. Ross l'achète pour en faire durant plusieurs années le journal du soir des conservateurs d'Ottawa. En 1917, il fusionne avec l'Ottawa Free Press d'E.

Ottawa Journal

L'Ottawa Journal est fondé en 1885 par A.S. Woodburn, qui emploie brièvement J.W. DAFOE comme rédacteur en chef. En 1886, P.D. Ross l'achète pour en faire durant plusieurs années le journal du soir des conservateurs d'Ottawa. En 1917, il fusionne avec l'Ottawa Free Press d'E. Norman Smith, que l'on publie le matin jusqu'en 1949. Ross est à la tête du journal jusqu'à sa mort, également en 1949. Smith en devient le président jusqu'à sa mort en 1957. Sous la tutelle de Ross et de Smith, M. Grattan O'LEARY signe régulièrement l'éditorial. Il est le successeur tout indiqué pour devenir le président du journal, poste qu'il occupe jusqu'en 1966. Le journal parvient, dans les limites de ses finances, à conserver un éditorial rédigé d'une plume de maître tout en se spécialisant dans le reportage parlementaire. Quoique d'allégeance conservatrice, il demeure relativement impartial entre les élections.

Ses finances n'ont jamais été très solides. En 1959, O'Leary vend le journal à FP Publications (représentant d'un groupe de journaux de l'Ouest dont le Winnipeg Free Press) tout en se réservant un droit de regard sur la rédaction. Durant les années 70, le journal connaît des difficultés financières et d'importants problèmes de relations de travail. En 1980, The Ottawa Journal est vendu au THOMSON GROUP avant de disparaître quelques mois plus tard.

Voir aussi JOURNALISME; et JOURNAUX.


Lecture supplémentaire

  • I.N. Smith, The Journal Men (1974).