Otto Higel Co. Ltd.

Otto Higel Co. Ltd. Fabricant torontois de pièces et fournitures pour pianos et orgues. La compagnie fut fondée en 1896 par Otto Higel (Silésie, Allemagne, 1869 - Toronto, 2 juillet 1930) qui avait acquis la manufacture de mécaniques et touches de piano de F.

Otto Higel Co. Ltd.

Otto Higel Co. Ltd. Fabricant torontois de pièces et fournitures pour pianos et orgues. La compagnie fut fondée en 1896 par Otto Higel (Silésie, Allemagne, 1869 - Toronto, 2 juillet 1930) qui avait acquis la manufacture de mécaniques et touches de piano de F. Koth, pour qui il avait travaillé dès son arrivée au Canada en 1889. L'entreprise de Higel fusionna en 1901 avec Augustus Newell & Co. (fondée en 1878 sous le nom de Newell Organ Reed Co.), et la nouvelle compagnie - Newell & Higel Co. Ltd. - fabriqua des mécaniques, touches et marteaux de piano et des touches, anches et sommiers d'orgue. Higel acquit l'actif de la firme en 1904 et lui rendit le nom d'Otto Higel Co. Ltd., mais il utilisa aussi celui de Canada Piano Action and Key Co. Ltd. Il connut son plus grand succès à partir de 1906, avec la fabrication de mécaniques de pianos pneumatiques. En 1911, il avait déjà ajouté à son entreprise un dépt de fabrication de rouleaux perforés pour piano, sous la marque Solodont. La compagnie, située à l'angle des rues Bathurst et King, employait 450 travailleurs en 1912. Des pianos pneumatiques munis de mécaniques Higel furent en usage à travers le monde et la demande en fut si forte qu'une seconde usine fut établie à Buffalo, N.Y., vers 1914 et une troisième à New York en 1916. À la mort de Higel, son fils Ralph O. Higel assuma la direction de la compagnie qui, peu à peu, se tourna vers la fabrication d'autres produits tels des meubles et des jouets de bois. En 1938, la famille de Higel ne contrôlait plus l'entreprise mais le nom avait été conservé. Après 1938, la compagnie ne fabriqua apparemment que des meubles et accessoires de cuisine. Elle ferma ses portes en 1944. Les bâtiments de la société situés au coin des rues Bathurst et King furent démolis en 1981.


Lecture supplémentaire

  • Filey, Mike. 'Wrecker claims a landmark,' Toronto Sunday Sun, 25 Oct 1981