Our Lady Peace

Our Lady Peace est un groupe de rock alternatif formé après la rencontre, à Toronto, du guitariste Mike Turner et du chanteur Michael Maida (qui change de prénom pour s'appeler Raine).

Our Lady Peace

Our Lady Peace est un groupe de rock alternatif formé après la rencontre, à Toronto, du guitariste Mike Turner et du chanteur Michael Maida (qui change de prénom pour s'appeler Raine). Ils recrutent le bassiste Chris Eacrett et le batteur Jeremy Taggart, adoptent le nom du groupe en s'inspirant d'un poème écrit en 1943 par Mark Van Doren et commencent à enregistrer avec le producteur Arnold Lanni. Le groupe signe avec Sony Music Canada, qui met en vente son premier album, Naveed, en mars 1994. Celui-ci se vend à plus de 100 000 exemplaires et cinq de ses chansons sortent en simple, dont la chanson-titre et « Starseed ». Il gagne le Prix Juno 1995 pour le design de l'album. Le son rock brut d'Our Lady Peace et le style vocal unique de Maida attirent l'attention du groupe rock américain Van Halen et de Page & Plant (les vedettes du rock Jimmy Page et Robert Plant, anciens membres de Led Zeppelin), qui invitent Our Lady Peace à faire une tournée avec eux. Relativity Records met en vente Naveed aux États-Unis un an après sa sortie au Canada, et en janvier 1996 au Royaume-Uni.

Duncan Coutts remplace Eacrett à la basse pour Clumsy, qui sort en janvier 1997 et se classe immédiatement au sommet des ventes canadiennes. La chanson-titre, « Automatic Flowers », « 4 a.m. » et « Superman's Dead » sont parmi les dix meilleurs succès au Canada et « Superman's Dead » gagne aussi le MuchMusic Video Awards de la vidéo et du groupe préférés. Clumsy est distribué par Columbia Records et se vend à plus d'un million d'exemplaires au Canada et à plus de 2,5 millions dans le monde après la tournée de 18 mois que le groupe effectue au Canada, aux États-Unis et en Europe. Aux prix Juno 1998, il rafle les prix du meilleur groupe rock et de l'album rock.

Happiness... Is Not A Fish That You Can Catch sort en septembre 1999 et se classe immédiatement premier au Canada. Il contient les tubes « One Man Army » et « Is Anybody Home? », se vend à plus de 300 000 exemplaires au Canada et gagne deux MuchMusic Video Awards. La deuxième édition du festival Summersault d'Our Lady Peace fait une tournée du Canada pendant l'été 2000 avec les Smashing Pumpkins, Foo Fighters, Sum 41 et d'autres.

Spiritual Machines, qui tente d'être plus proche du son de concert d'Our Lady Peace, suit au Canada en décembre 2000 et à l'étranger quelques mois plus tard. Il s'inspire du livre de l'inventeur américain Ray Kurzweil, The Age Of Spiritual Machines: When Computers Exceed Human Intelligence, et contient de brèves lectures de l'auteur. « In Repair » et « Life » deviennent des succès importants de la radio rock canadienne et propulsent les ventes de l'album à plus de 200 000 exemplaires au Canada.

Quoique Our Lady Peace ait connu beaucoup de succès avec ses quatre premiers albums en travaillant avec le producteur Arnold Lanni, le groupe décide d'enregistrer ensuite avec le producteur Bob Rock (Metallica, The Cult) à son studio de Maui, à Hawaï. Pendant une pause d'enregistrement qui se fait en décembre2001, Turner quitte le groupe après des désaccords sur le plan créatif et musical. Il est remplacé par Steve Mazur qui termine l'enregistrement de Gravity, un album plus mordant et direct que les précédents qui sort en juin 2001. Il entre au palmarès en deuxième position au Canada et en neuvième aux États-Unis. Les simples « Somewhere Out There » et « Innocent » aident les ventes à progresser au-delà des 200 000 exemplaires au Canada et des 600 000 au sud de la frontière. Gravity gagne le prix Juno 2003 du meilleur album rock et « Innocent » reçoit deux MuchMusic Video Awards.

L'album Live sort au printemps 2003 et un DVD en concert suit plus tard à l'automne. Il est question de séparation et il faut plus longtemps que d'habitude pour créer le matériel de l'album studio suivant, fait encore avec le producteur Rock. Le groupe enregistre 45 chansons avant de choisir les 12 qu'il aime assez pour les inclure dans Healthy In Paranoid Times de 2005. Il débute en deuxième position et se vend seulement à 100 000 exemplaires au Canada.

Le dernier album d'Our Lady Peace chez Columbia est une anthologie intitulée A Decade qui contient deux chansons inédites. Le groupe se sépare et Maida sort un album solo intitulé The Hunter's Lullaby en 2007. Le septième disque fait en studio par Our Lady Peace, Burn Burn, est enregistré sur une période de deux ans dans le studio de la maison de Maida à Los Angeles et mis en vente en juillet 2009. Cet album produit par Maida atteint la quatrième position au palmarès canadien. Une autre compilation est mise en vente par Legacy Recordings en 2009 sous le titre The Very Best of Our Lady Peace et en 2012, le groupe a lancé une collection de nouvelles parutions intitulée Curve.

Bibliographie
McLean, Steve, Hot Canadian Bands (Edmonton 2005).