Pantonal

Pantonal (Institut de recherche Pantonal Inc.). L'Institut de recherche Pantonal Inc. est le nom adopté en 1987 par Pantonal Inc.

Pantonal

Pantonal (Institut de recherche Pantonal Inc.). L'Institut de recherche Pantonal Inc. est le nom adopté en 1987 par Pantonal Inc. qui avait succédé à l'Institut de sciences musicales Conrad Letendre fondé à Montréal en 1970 par des élèves et disciples de ce dernier, parmi lesquels Michel Perrault et Jean Chatillon. Le nom Pantonal désigne l'ensemble des données et principes mis au point par Letendre et ses successeurs.. Dès les années 1930, Letendre travailla à la définition et à l'établissement de ses propres données sur l'harmonie, le contrepoint et la fugue, afin d'insuffler, selon Chatillon, « un esprit nouveau dans la recherche musicale ». Ce dernier a aussi précisé : « M. Letendre... fait une étude rationnelle des questions de science musicale. S'appuyant sur quelques données simples et claires (comme, par exemple, l'enchaînement dominante-tonique), il soupèse chaque phénomène qui se présente et cherche à le réduire au plus essentiel. Il peut ainsi constituer un système d'une cohérence parfaite qui servira à évaluer la production des auteurs et à choisir des exemples profitables. Il structure donc le langage musical - unique et nécessaire - duquel origineront tous les idiomes valables rencontrés en histoire de la musique. »

À sa fondation, l'Institut entreprit des recherches dans le domaine de la technologie musicale pure ou découverte de la grammaire générative de la langue musicale. Même si dans certains milieux ses travaux étaient contestés, Pantonal réussit à diffuser ses théories et son matériel au Québec. En 1978, il publia Pantonal - Présentation I, initiation aux optiques et découvertes de l'institut. En 1990, une dizaine de chercheurs oeuvraient à l'Institut qui diffusait aussi un enseignement basé sur ses travaux à une centaine d'élèves. Il offrait entre autres des cours d'initiation musicale, d'instruments, d'arrangement, de chant choral, d'improvisation et de composition. Parmi les professeursqui ont enseigné à l'Institut se trouvent Michel Perrault, Gisèle Lecours et Edward Siegner. Des ateliers consacrés à diverses disciplines musicales sont animés par Perrault, Julie Beaulieu, Christine Harel et Réjean Levasseur. Dans le but de sensibiliser les professeurs spécialisés en musique à ses concepts musicaux, l'Institut a donné des séances d'information et des conférences dans différentes écoles du Québec, de l'Ontario et des États-Unis. Il a aussi réalisé des projets conjoints avec l'école Guy-Drummond à Outremont ainsi qu'avec la ville d'Outremont. Il est membre du Regroupement des écoles de musique privées du Québec ainsi que de la FAMEQ.


Lecture supplémentaire

  • Chatillon, Jean. 'Le cas Letendre,' VM, 14, Dec 1969