Papineau-Couture, François

François Papineau-Couture. Facteur d'instruments, flûtiste (Montréal, 1er avril 1953). B.A. enseignement (Montréal) 1972, B.Mus. (ibid.) 1977. Après des études de flûte traversière, il fit un stage d'un an à Londres (1980) en facture d'instruments à clavier à cordes pincées avec John Rawson.
François Papineau-Couture. Facteur d'instruments, flûtiste (Montréal, 1er avril 1953). B.A. enseignement (Montréal) 1972, B.Mus. (ibid.) 1977. Après des études de flûte traversière, il fit un stage d'un an à Londres (1980) en facture d'instruments à clavier à cordes pincées avec John Rawson.


Papineau-Couture, François

François Papineau-Couture. Facteur d'instruments, flûtiste (Montréal, 1er avril 1953). B.A. enseignement (Montréal) 1972, B.Mus. (ibid.) 1977. Après des études de flûte traversière, il fit un stage d'un an à Londres (1980) en facture d'instruments à clavier à cordes pincées avec John Rawson. Boursier du CAC, il visita en 1983 les principaux musées et collections d'instruments anciens du nord de l'Europe. De 1979 à 1987, il se consacra à la facture d'épinettes et de clavecins basée sur les écoles italienne, anglaise et française des XVIIe et XVIIIe siècles. Boursier du MACQ, il fit en 1988 un stage d'un an au Musée instrumental du Cons. de Paris. En plus de sa carrière de facteur d'instruments, il a été recherchiste pour diverses émissions de la SRC. Il a épousé la contralto Madeleine Jalbert qui a participé à l'enregistrement du CD Musique en Nouvelle-France avec l'Ensemble Haydn-Héritage (1989, REM 311110-XCD). Avec la pianiste Suzanne Goyette et la flûtiste Lise Daoust, elle a aussi gravé Mort et Églogues de Jean Papineau-Couture (RCI 647).

Voir aussi Isabelle Papineau-Couture, sa mère.