​Patrick Chan

Patrick Lewis Wai-Kuan Chan, patineur artistique (né le 31 décembre 1990 à Ottawa, en Ontario). Patrick Chan est champion canadien et champion du monde en patinage artistique masculin. Trois fois champion du monde, il remporte dix championnats nationaux en compétition individuelle, battant le record de Montgomery Wilson, établi en 1939. Connu pour sa créativité rafraîchissante, il remporte à maintes reprises de grandes compétitions internationales comme les Championnats du monde de patinage artistique, les Internationaux Patinage Canada, le Grand Prix, le Trophée Éric Bompard et les Championnats des quatre continents. Le patineur établit plusieurs records de pointage dans des compétitions mondiales, y compris aux Championnats du monde de 2011 et de 2013, remporte le Trophée Éric Bompard de 2013 et décroche trois médailles aux Jeux olympiques d’hiver, soit l’argent à l’épreuve masculine (2014) et l’or (2018) et l’argent (2014) à l’épreuve en équipe.

Patrick Chan
Patrick Chan, 2017

Enfance et début de carrière

Enfant unique d’immigrants chinois provenant de Hong Kong (voir Sino-Canadiens), Patrick Chan commence le patinage artistique à six ans. Au Granite Club de Toronto, il est rapidement pris sous l’aile de l’entraîneur Osborne Colson, qui l’aide à perfectionner sa technique de poussée-élan, ses changements de carre et ses croisés. Au niveau pré-novice, en 2003, Patrick Chan gagne les Championnats de section de l’Ontario et les Championnats nationaux juniors.

Patrick Chan remporte sa première médaille pour la troisième place à la compétition novice du North American Skate Challenge de 2003 à Thornhill, en Ontario. En 2005, maintenant au niveau junior, il se classe au septième rang des Championnats du monde de patinage artistique et à la première place au Grand Prix junior de Montréal. L’année suivante, il se hisse au sixième rang des Championnats du monde juniors.

Après la mort de son entraîneur Osborne Colson en 2006, Patrick Chan s’entraîne brièvement avec Ellen Burka et Shin Amano à Toronto, puis avec Don Laws en Floride. En 2007, il remporte une médaille d’argent aux Championnats du monde juniors de 2007.

Champion canadien

Après sa deuxième place aux championnats du monde junior, Patrick Chan commence à compétitionner au niveau senior. Il accumule les médailles et remporte bon nombre de championnats sur la scène nationale et internationale. Sa première victoire internationale à titre de patineur senior remonte à 2007, au Trophée Éric Bompard en France.

Patrick Chan gagne ses premiers Championnats canadiens en 2008, contre le champion en titre Jeffrey Buttle (peu après champion du monde, puis chorégraphe de Patrick Chan). À l’âge de 17 ans, Patrick Chan est le deuxième plus jeune champion canadien (le premier, Charles Snelling, était âgé de 16 ans lorsqu’il gagne les Championnats masculins, en 1954).

Carrière internationale de 2008 à 2010

En 2008, pour la première fois au niveau senior, Patrick Chan compétitionne aux Championnats du monde de patinage artistique, auxquels il se classe neuvième. Cependant, ses programmes souffrent en deux points : son triple Axel (saut de trois révolutions et demie dans les airs, à partir d’une carre extérieure avant) et son quadruple saut (saut de quatre révolutions dans les airs, le saut le plus difficile en patinage artistique). Malgré tout, Patrick Chan devient vite une figure récurrente sur les podiums internationaux, et remporte les Internationaux Patinage Canada de 2008.

En 2009, après avoir ajouté des triples Axel à ses routines, il gagne les Championnats canadiens à Saskatoon, puis les Championnats des quatre continents. La même année, il se hisse à la deuxième place aux Championnats du monde, sans quadruple saut.

Patrick Chan se mérite la cinquième place aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010, subissant une énorme pression puisqu’il patine à domicile avec une nouvelle entraîneuse, Christy Krall. Le mois suivant, il se reprend et remporte la médaille d’argent aux Championnats du monde.

En raison de l’insistance de ses adversaires, Patrick Chan ajoute des quadruples sauts à ses programmes qu’il exécute aux compétitions d’automne 2010. Cette mesure semble porter fruit, puisqu’il récolte la victoire des Internationaux Patinage Canada de 2010 et des finales du Grand Prix de 2010 et 2011.

Champion du monde de 2011 à 2013

En 2011, Patrick Chan remporte toutes les compétitions auxquelles il participe, y compris son premier titre mondial (établissant des records de pointage mondiaux que ce soit dans les programmes court ou long ou au pointage cumulatif), les finales du Grand Prix et les Internationaux Patinage Canada. Sa performance de 2011 lui vaut plusieurs prix, notamment le trophée Lou Marsh et le prix Lionel Conacher. En 2012, il remporte à nouveau l’or aux Championnats canadiens et aux Championnats du monde.

Peu après ces victoires, Patrick Chan commence à s’entraîner avec Kathy Johnson. En 2012 et 2013, il domine toujours la glace, gagnant la première place aux Championnats des quatre continents en 2012 et aux Internationaux Patinage Canada en 2013.

Patrick Chan remporte ses sixièmes Championnats canadiens de patinage artistique masculin, en 2013, ainsi que ses septièmes Championnats nationaux, en 2014. Il remporte son troisième titre mondial consécutif, en 2013, aux Championnats du monde de patinage artistique, auxquels il se classe premier dans le programme court, inscrivant encore des records de pointage, et exécute deux quadruples sauts dans le programme libre.

Médaillé d’argent, 2014

Patrick Chan représente le Canada au programme court masculin aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 dans ce qui constitue les premières compétitions d’équipe menant l’équipe canadienne à remporter la deuxième place. Dans les épreuves pour hommes, il décroche une autre médaille d’argent, arrivant deuxième derrière le Japonais Yuzuru Hanyu. Patrick Chan n’a pas participé aux championnats du monde de 2014.

Patrick Chan, Sotchi 2014
Patrick Chan reçoit sa médaille d'argent en patinage artistique masculin aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie (15 février 2014).
Patrick Chan, Sotchi 2014
Le Canadien Patrick Chan participe à l'épreuve masculine de patinage artistique, style libre, aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, en Russie.

Carrière depuis 2014

Patrick Chan ne prend pas part à la saison de patinage artistique 2014-2015, effectuant son retour la saison suivante. Ilremporte ensuite les Internationaux Patinage Canada (en 2015 et 2016) et les Championnats des quatre continents de patinage artistique (en 2016), ainsi que les championnats nationaux canadiens (en 2016 et 2017). Avec ses dix titres nationaux au total, il a battu le record de Montgomery Wilson établi en 1939.

Jeux olympiques d’hiver de 2018

Patrick Chan participe à l’épreuve masculine individuelle et à l’épreuve en équipe aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang. À l’épreuve en équipe, il se classe troisième dans le programme court et premier dans le programme libre masculin. Les solides performances offertes par Kaetlyn Osmond, Gabrielle Daleman, les danseurs sur glace Tessa Virtue et Scott Moir et les patineurs en couple Meagan Duhamel et Eric Radford viennent confirmer la position dominante de l’équipe canadienne.

Quelques jours après avoir remporté l’or avec l’équipe canadienne, Patrick Chan prend part à l’épreuve masculine individuelle. Il termine neuvième au classement général, présentant un programme libre épatant, mais peu risqué. En effet, ses deux quadruples sauts semblent bien modestes par comparaison avec les prouesses de nombreux autres athlètes, dont Yuzuru Hanyu, Japonais médaillé d’or, qui en réussit quatre, et l’Américain Nathan Chen, qui en intègre six à son programme.

Spectacles sur glace

Patrick Chan s’est produit dans les spectacles Festa On Ice et All That Skate LA, et dans la tournée Stars on Ice.

Héritage canadien

Patrick Chan descend d’une longue lignée de patineurs canadiens à porter le titre de champion du monde, à commencer par Donald Jackson (1962), Donald McPherson, Brian Orser, Kurt Browning, Elvis Stojko et Jeffrey Buttle. L’interprétation artistique que livre Patrick Chan sur la glace est inspirée de patineurs canadiens, comme Brian Orser et Toller Cranston. Les juges lui accordent des pointages record pour sa maîtrise des sauts, ses jeux de pieds, ses pirouettes, son athlétisme, sa créativité et sa musicalité. Cependant, on commence à parler de « Chanflation » (néologisme anglais de forme télescopique de « Chan » et « inflation ») en 2011 pour remettre en cause ses notes incroyablement élevées.

Faits saillants de sa carrière

Jeux olympiques d’hiver Épreuve masculine : argent (2014) Épreuve en équipe : or (2018), argent (2014)
Championnats du monde seniors Or (2013, 2012, 2011) Argent (2010, 2009)
Championnats du monde juniors Argent (2007)
Championnats des quatre continents Or (2016, 2012, 2009)
Grand Prix Final Or (2011, 2010) Argent (2013) Bronze (2012)
Événements de Grand Prix Trophée Eric Bompard Internationaux Patinage Canada Or (2013, 2011, 2008, 2007) Or (2016, 2015, 2013, 2011, 2010, 2008), argent (2012)
Championnats nationaux canadiens seniors Or (2018, 2017, 2016, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008)
Championnats nationaux canadiens seniors Or (2005)

Prix et récompenses

  • Jeune Canadien chinois de l’année, de la TD Canada Trust (2007)
  • Prix Jean Lumb, de la fondation Jean Lumb (2007 et 2012)
  • Asiatique de l’année dans les arts et les sports, de la revue Asia Network (2008)
  • Athlète masculin ontarien de l’année, des Récompenses sportives de l’Ontario (2009)
  • Athlète canadien de l’année, de la CBCSports.ca (2011)
  • Prix Lionel Conacher de l’athlète masculin de l’année, de la Presse canadienne (2011)
  • Trophée Lou-Marsh de l’athlète canadien par excellence de l’année, du Toronto Star (2011)
  • Médaille du jubilé de diamant de la Reine (2012)
  • Le français pour l’avenir (inauguration), prix John Ralston Saul (2012)