Paul McIntyre

Paul (Poirier) McIntyre. Compositeur, pianiste, chef d'orchestre, administrateur (Peterborough, Ont., 1er octobre 1931). A.R.C.T. 1950, B.Mus. (Toronto) 1951, Artist Diploma (ibid.) 1952, D.Mus. (ibid.) 1958.

Paul (Poirier) McIntyre. Compositeur, pianiste, chef d'orchestre, administrateur (Peterborough, Ont., 1er octobre 1931). A.R.C.T. 1950, B.Mus. (Toronto) 1951, Artist Diploma (ibid.) 1952, D.Mus. (ibid.) 1958. Il étudia à Hamilton avec Eileen McManamy (piano) et Eric Rollinson (matières théoriques), de même qu'au RCMT avec Oskar Morawetz et Arnold Walter (composition) ainsi que Béla Böszörmenyi-Nagy et Alexandre Uninsky (piano). Il travailla également le piano avec Claudio Arrau à Stratford (été 1955). Grâce à une bourse de l'Assn canadienne de hockey amateur, il fréquenta le Cons. de Paris (1953-54), où ses professeurs furent Tony Aubin et Olivier Messiaen (composition), et le Mozarteum de Salzbourg où il étudia la direction d'orchestre avec Igor Markevitch, Sixten Ehrling et Wolfgang Sawallisch. Pendant les étés 1960 et 1961, il suivit les cours de direction de Pierre Monteux.

McIntyre fut chef d'orchestre adj. de l'Opera Festival Assn de Toronto en 1954 et de l'Opera Summer School de l'Université de la Colombie-Britannique en 1955. Il dirigea l'Orchestre symphonique de Regina en 1959-60. Pendant les années 1950, il se produisit en récital et comme accompagnateur à la radio de la SRC. Il accompagna également Jan Rubes pour les Community Concerts (1955-59). Tout en occupant le poste de dir. du dépt de musique de l'Université de l'Alaska (1961-64) et celui de professeur adj. invité dans le cadre des programmes Carnegie, il dirigea l'OS de Fairbanks. En 1963, il reçut une mention de première place au Concours international Prince Rainier de Monaco pour sa symphonie Jean de Brébeuf. La même année, il obtint une bourse de séjour de la Huntington Hartford Foundation, Los Angeles. Il enseigna à l'Université du Minnesota (1964-67) et fut dir. du dépt de musique du College of Saint Catherine, à Saint Paul, Minn. (1967-70), avant d'être nommé en 1970 dir. du dépt de musique de l'Université de Windsor puis dir. de l'école de musique (1977-80), où il continua d'enseigner. Il a été actif au sein de l'exécutif de la LCComp et anima la conférence à l'occasion du 30e anniversaire de cet organisme à l'Université de Windsor en 1981. En 1986, il dirigea sa propre orchestration de TheWidow de Lavallée dans une version concert. Il mit sur pied la série de concerts de musique de chambre « Largely Canadian », présentée en 1984-87 à Windsor.

McIntyre a utilisé divers styles et techniques dans ses compositions. À partir du milieu des années 1960, il a exclusivement eu recours au dodécaphonisme comme seule méthode pour déterminer les hauteurs sonores. Sa cantate Judith, qui remporta le prix de 1000 $ au concours du Festival international de Vancouver en 1958, fut créée à ce festival avec Lois Marshall comme soliste et William Steinberg au pupitre. The Little Red Hen, une « cantata buffa » dans laquelle les solistes incarnent des animaux parlants, a été jouée par l'OCNA sous la baguette de Mario Bernardi en 1977. McIntyre a dirigé la première de ses Seven Serial Psalms pour solistes, choeur et ensemble instrumental dans le cadre de la série « Largely Canadian » en 1987. Sa courte symphonie Matins for the Vigil of Assumption, écrite à la suite du meurtre d'un innocent par la police de la région de Windsor, fut jouée par l'OS de Windsor sous la direction de Dwight Bennett en 1990. Ses études sur la musique des communautés noires donnèrent lieu à Black Pentecostal Music in Windsor (Publication no 15 du Centre canadien d'études sur la culture traditionelle, Ottawa 1976). McIntyre est compositeur agréé du Centre de musique canadienne et membre de la LCComp. Il a collaboré à l' EMC. Ses premiers manuscrits ont été déposés à la Bibliothèque nationale du Canada.

McIntyre a épousé la pianiste et organiste Phyllis McIntyre (née Runge). Deux de leurs filles sont des violonistes accomplies, et leur fils Stephen (née en 1961) est comédien et chanteur; on a pu l'entendre à Broadway et ailleurs.

COMPOSITIONS (Sélection)

Théâtre

The Death of the Hired Man, opéra de chambre pour la télévision (Frost) : 1961; ms.

This Is Not True, opéra-bouffe (J. Schevill) : 1966; ms.

Voix et orchestre

Judith, cantate-mélodrame (Bible, Bible de Douay, anon) : 1957 (rév 1958); sop, narr, orch; ms.

Symphonia sacra (R. Crashaw) : 1958; contralto, tén, basse, SATB, orch; ms.

Jean de Brébeuf, symphonie dramatique (Brébeuf) : 1961, basse, orch; ms.

The Little Red Hen, cantate (traditionnel) : 1976; vx, orch chamb; ms.

Seven Serial Psalms : 1986; sop, mezzo, tén, basse, SATB, orch; ms.

Lamentations Jeremiae Prophetae : 1987; ch, orch cdes (org); ms.

Orchestre

Concerto : 1952; p, orch; ms.

Song of Autumn : 1955; orch cdes; ms.

Commedia : 1978; ms.

Matins for the Vigil of Assumption : 1989; ms.

Arrangements de The Widow de Lavallée pour orch de théâtre (1986); une ouverture et plusieurs numéros d'opéras pour grand orch (1989); Royal Fusiliers' Arrival at Quebec (de Charles Voyer de Poligny D'Argenson) pour grand orch (1988); toutes mss.

Musique de chambre

Fantasy on an Eskimo Song : 1962; quin bs; ms.

Abstract : 1963; fl; ms.

Out of the Cradle Endlessly Rocking (Whitman) : 1966; v, fl, al, vc, clavn; ms.

Permutations on a Paganini Caprice : 1966; quat cdes; ms.

Encounters : 1971; vn, p; ms.

Sandwich Music« Motet bagatelle for String Trio » : 1977; trio cdes; ms.

Remembering Vince : 1988; tpt; ms.

Two Pieces for Oboe and Tuba : 1988; ms.

Euphonisms : 1991; quat d'euphoniums; ms.

Autres oeuvres incluant Trio Serenade en mi (1949) et Quatuor à cordes en la mineur (1951), toutes deux mss.

Clavier

Fantasy : 1977; org; ms.

Three Preludes to Hymn Tunes of Ralph Vaughan Williams : 1979; org; ms.

Praeludium, Blues and Toccata : 1980; p; ms.

Prelude & Fugue : 1985; p; ms.

A Suite of Sweets : 1989; p; ms.

Aussi 5 pièces mss pour p (1950-63).

Quelques oeuvres pour ch, plusieurs pièces pour v, dont des arr de chansons folkloriques européennes et Four Poems of Walter de la Mare (1950, enregistrée sur RCI par Francis James).


Lecture supplémentaire

  • Jones, Robert Pentland. 'An examination of the organ works of Paul McIntyre,' M MUS thesis, University of Western Ontario 1982

    Contemporary Canadian Composers