Perehudoff, William

William Perehudoff, peintre (Langham, Sask., 21 avr. 1918 – Saskatoon, 26 fév. 2013). Bien qu'il passe la majeure partie de sa vie d'adulte à Saskatoon, Perehudoff quitte les Prairies alors qu'il est jeune homme pour faire des études en art.
William Perehudoff, peintre (Langham, Sask., 21 avr. 1918 – Saskatoon, 26 fév. 2013). Bien qu'il passe la majeure partie de sa vie d'adulte à Saskatoon, Perehudoff quitte les Prairies alors qu'il est jeune homme pour faire des études en art.


\u00ab Prairie #4 \u00bb
Acrylique sur toile réalisée par William Perehudoff (avec la permission de l'Edmonton Art Gallery).

William Perehudoff, peintre (Langham, Sask., 21 avr. 1918 – Saskatoon, 26 fév. 2013). Bien qu'il passe la majeure partie de sa vie d'adulte à Saskatoon, Perehudoff quitte les Prairies alors qu'il est jeune homme pour faire des études en art. Il explore la peinture murale au Colorado Springs Fine Art Center (1948-1949), puis est l'élève du cubiste français Amédée Ozenfant à New York. Le purisme d'Ozenfant et son insistance sur « la forme signifiante » le marquent profondément. La volonté de réduire la peinture à l'essentiel est à l'origine du style qui le caractérise 30 ans plus tard. Ses connaissances et ses aspirations s'accroissent au fil des voyages qu'il fait aux États-Unis et en Europe au cours de l'année 1952. Il épouse Dorothy KNOWLES en 1952, avec qui il revient dans l'Ouest canadien, où il gagne sa vie comme graphiste.

Les ateliers d'été pour artistes de l'U. de la Saskatchewan, à Emma Lake (voir EMMA LAKE ARTISTS' WORKSHOPS, THE), notamment ceux dirigés par le critique américain Clement GREENBERG (1962) et par le peintre Kenneth Noland (1963), exercent une influence sur Perehudoff de 1957 à 1968. Le respect dont ils font preuve envers son travail l'incite à développer une peinture abstraite à grande échelle. La couleur, la surface et la texture occupent toutes ses pensées. Ses oeuvres évoluent, passant des compositions complexes de bandes de couleur transparentes et mouvantes à, plus récemment, des plages texturées de teintes intenses et saturées. En plus d'avoir beaucoup exposé au Canada, aux États-Unis et en Europe, il est vu par plusieurs comme l'héritier de Jack BUSH et comme l'un des plus importants peintres tachistes du Canada. En 1999 il devient membre de l'Ordre du Canada.