Bill Phillips

Bill ou William Phillips. Trompettiste, chef d'orchestre, compositeur (Guelph, Ontario, 19 septembre 1937). A.R.C.T. 1958, B.A. (Toronto) 1958. Bill Phillips étudie la trompette à Toronto avec Joseph Umbrico et, en 1970, au Conservatoire de Paris avec Maurice André.

Bill Phillips

Bill ou William Phillips. Trompettiste, chef d'orchestre, compositeur (Guelph, Ontario, 19 septembre 1937). A.R.C.T. 1958, B.A. (Toronto) 1958. Bill Phillips étudie la trompette à Toronto avec Joseph Umbrico et, en 1970, au Conservatoire de Paris avec Maurice André. Il commence sa carrière comme trompette solo (1961-1962) de l'Orchestre philharmonique de Hamilton et du National Festival Orchestra, Stratford, et occupe parallèlement des postes similaires avec l'Orchestre symphonique de Winnipeg et l'Orchestre de la SRC à Winnipeg (1963-1964) ainsi qu'avec l'English Chamber Orchestra et l'Orchestre symphonique de la BBC (1965-1966). Il est également chef d'orchestre est de l'Orchestre de chambre de Lausanne (1964-1965). Durant un séjour en Grande-Bretagne (1966-1970), il étudie la composition avec Edmund Rubbra et John White ainsi que la direction d'orchestre avec Alexander Gibson et Neville Marriner, enseigne au Royal College of Music et est directeur musical du London Gabrieli Brass Ensemble avec lequel il enregistre neuf 33 tours. De retour au Canada à titre de trompette solo de l'Orchestre philharmonique de Hamilton (1970-1972), il est l'un des membres fondateurs de Canadian Brass. En 1972, il fonde le Classical Brass, dont il est directeur musical et première trompette jusqu'en 1974. Il est directeur du Toronto Jewish Folk Choir de 1978 à 1987.

En 1973, Phillips fonde le New Chamber Orchestra of Canada, un ensemble à cordes composé de 13 musiciens de l'Orchestre symphonique de Toronto pour la plupart, qui est actif jusqu'en 1987. L'orchestre présente des séries annuelles de concerts à Toronto avec des solistes canadiens de renom et des chefs invités tels John Avison, Alexander Brott, Neville Marriner et Klaro Mizerit. Milton Barnes fut nommé compositeur résident de l'orchestre qui crée deux de ses œuvres, Shebetim (1974) et Concerto pour violon (1976, commande de l'orchestre grâce à l'aide du Conseil des arts du Canada), ainsi que Changes (1976) et City of Youth (1977) de Phillips. D'autres compositions de ce dernier sont un Trio de cuivres (1969), un Quintette de cuivres (1973) et Peace pour orchestre à cordes (1975).

De 1979 à 1985, Phillips se rend régulièrement dans l'État de New York pour diriger l'Orchestre symphonique de Plattsburg. Il dirige également le Hart House Orchestra, ensemble symphonique amateur sans lien avec l'orchestre de Boyd Neel (1976-1988), l'Orchestre symphonique de Kamloops (1987-1988), et un orchestre de chambre dans une série de quatre concerts pour le Fall Festival of the Arts d'Ottawa (1989). En 1990, Phillips commence à diriger le chœur de la force policière d'Ottawa (Ottawa Police Chorus) et reprend ses fonctions de chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de Plattsburg. Il est chef invité des orchestres symphoniques de l'Atlantique, du Niagara, de Windsor et de Regina, d'Orchestra London Canada et de l'Orchestre de chambre de Hull qui commande et crée sa Gatineau Suite (1989). En 1991, Phillips vivait à Poltimore, Québec.

Certains pensent à tort que Phillips participe à la chanson des Beatles « Penny Lane ». C'est le trompettiste britannique David Mason qui exécute le fameux solo de « Penny Lane ».