Pierrette Alarie

Avec Simoneau, elle fonde l'Advanced Training Opera Centre (1978-1981) et le Canada Opera Piccola (1982-1988). Elle est nommée Officier de l'Ordre du Canada en 1967, puis Compagnon en 1996 et devient Chevalière de l'Ordre des arts et des lettres de France en 1990.

Pierrette Alarie

Pierrette Alarie, soprano et professeur (Montréal, Qc, 9 nov. 1921 - Victoria, 10 juillet 2011). Elle étudie avec Jeanne Maubourg, Albert Roberval et Elisabeth Schumann ainsi qu'au studio de Salvator Issaurel. En 1945, elle remporte les Auditions of the Air du Metropolitan Opera, où elle fait ses débuts le 8 décembre 1945. Comme soliste, et aussi avec Léopold SIMONEAU, son mari, elle chante sur les plus grandes scènes d'Europe et d'Amérique du Nord, et les critiques font l'éloge de sa voix cristalline et de sa maîtrise de la musique d'opérette et de l'opéra lyrique. Alarie et Simoneau reçoivent le PRIX DE MUSIQUE CALIXA-LAVALLÉE en 1959 et le Diplôme d'honneur de la Conférence canadienne des arts (1983). Leur album Airs de concert et duos de Mozart remporte le Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros à Paris en 1961. Ses grands rôles enregistrés comprennent, entre autres, celui de Leila dans Les Pêcheurs de perles de Bizet et celui de Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod. Pour son concert d'adieu, avec Simoneau, donné à Montréal le 24 novembre 1970, elle choisit Le Messie de Haendel.

Avec Simoneau, elle fonde l'Advanced Training Opera Centre (1978-1981) et le Canada Opera Piccola (1982-1988). Elle est nommée Officier de l'Ordre du Canada en 1967, puis Compagnon en 1996 et devient Chevalière de l'Ordre des arts et des lettres de France en 1990. L'université McGill lui décerne un doctorat honorifique en 1994. En 2003, elle reçoit un Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène.


Lecture supplémentaire

  • R. Maheu, Pierrette Alarie, Léopold Simoneau: deux voix, un art (1988).