Débat sur le pipeline (1956)

 Le débat sur le pipeline, qui s'est déroulé du 8 mai au 6 juin 1956, est l'un des plus célèbres affrontements de l'histoire parlementaire canadienne.

Le débat sur le pipeline, qui s'est déroulé du 8 mai au 6 juin 1956, est l'un des plus célèbres affrontements de l'histoire parlementaire canadienne. Le ministre libéral de l'Industrie et du Commerce, C. D. Howe, décide que le transport du gaz naturel par pipeline, de l'Alberta jusqu'au centre du pays, est une nécessité nationale. Il soutient qu'il doit être installé entièrement en sol canadien et ne servir qu'aux consommateurs canadiens. Le projet exige d'importants investissements, des matériaux spéciaux et une main d'oeuvre spécialisée. En 1954, Howe réunit un consortium d'investisseurs canadiens et américains. Il compte ainsi rendre active la TransCanada Pipelines, société nominale constituée en 1951. Le syndicat financier est accusé d'être à la solde des Américains parce que ceux-ci y sont temporairement représentés en majorité.

En mai 1956, après maintes tribulations, le gouvernement dépose un projet de loi visant à approuver le pipeline et à fournir un prêt pour une partie de sa construction. Le Crédit Social appuie le projet, mais le CCF et les progressistes conservateurs l'attaquent sous tous les aspects. Le CCF prône la nationalisation, alors que les conservateurs s'objectent à ce qu'ils considèrent une mainmise américaine. Ces objections de principe sont toutefois éclipsées par le recours à la règle de clôture, par laquelle les libéraux imposent une limite à la durée du débat. Les partis sont bien conscients que la pose des tuyaux doit commencer début juin, sinon tout sera retardé d'un an. Le gouvernement et l'opposition s'accusent respectivement d'obstruction et de dictature, mais le projet de loi est adopté. La construction du pipeline de 3700 km, depuis Burstall, en Saskatchewan, jusqu'à Montréal est terminée dès octobre 1958, et la TransCanada devient une société à intérêts canadiens majoritaires. Mais le débat a discrédité Howe et les libéraux et il contribue à leur défaite lors des ​élections générales de 1957.


En savoir plus