Pishny-Floyd, Monte Keene

Monte Keene Pishny-Floyd. Compositeur, professeur (Oklahoma City, 4 novembre 1941). B.Mus. (Oklahoma City) 1964, M.Mus. composition (ibid.) 1965, Ph.D. composition (ESM, Rochester) 1972. Il commença à composer à l'âge de six ans. Étudiant, il jouait du trombone.

Pishny-Floyd, Monte Keene

Monte Keene Pishny-Floyd. Compositeur, professeur (Oklahoma City, 4 novembre 1941). B.Mus. (Oklahoma City) 1964, M.Mus. composition (ibid.) 1965, Ph.D. composition (ESM, Rochester) 1972. Il commença à composer à l'âge de six ans. Étudiant, il jouait du trombone. À l'ESM, il étudia avec Bernard Rogers et David Diamond (composition), et Eugene List (piano). Il fut professeur au Saint Mary's College de South Bend, Ind. (1968-71), et commença en 1971 à enseigner à l'Université de la Saskatchewan (composition, matières théoriques, littérature musicale, piano). Il a participé à de nombreux festivals (comme juge, en Saskatchewan et ailleurs) et à des conférences où il expose ses vues sur divers aspects de la composition. Très prolifique, Pishny-Floyd avait composé en 1990 plus de 600 oeuvres très diverses (pour piano solo ou grand orchestre, musique dramatique, etc.). Pour satisfaire aux exigences de son Ph.D., il écrivit un Concerto pour deux pianos et orchestre. Il a reçu de nombreuses commandes, entre autres du Prairie Winds Ensemble (Three Canadian Postcards, 1977), de la SRC pour ses émissions de radio « Two New Hours » (Partita for Piano, Winds and Percussion, 1978) et « Mostly Music » (Variations on Themes of Stravinsky, 1982), du Canadian Brass (Sonate pour tuba et cuivres, 1981), du Wilson-McAllister Guitar Duo (Sonate pour deux guitares, 1984), des Saskatoon Symphony Players (Aller Anfang ist schwer, 1986), de l'orchestre à vent de l'Université de la Saskatchewan (Omega : Epilog, 1987), et de l'Orchestre symphonique de Saskatoon (Sonorities for Sixty Seasons, 1990). Ses compositions ont été jouées un peu partout (Canada, États-Unis, Amérique du Sud, Israël, Europe). Blues (1977) a été enregistré par le corniste James MacDonald et la pianiste Monica Gaylord (1978, Music Gallery Editions MGE-21). Le 3 mars 1989, avec le concours de la radio de la SRC, l'OS de Saskatoon et le dépt de musique de l'Université de la Saskatchewan consacrèrent tout un concert à ses oeuvres de chambre - les Four Movements pour basson et trio à cordes (1983) furent créés à cette occasion. Une grande partie de la musique de ce compositeur éclectique est sérielle, mais dans un sens tel que la tonalité s'en trouve enrichie. À partir de dissonances finement conçues, il bâtit des structures contrapuntiques qui rappellent autant Pérotin, Machaut ou J.S. Bach qu'Ives et Bartók. Pishny-Floyd juge sa musique empreinte parfois d'un mysticisme oriental où judaïsme et musique indienne sont très présents. Le jazz, le blues, le rock et d'autres styles populaires ont également laissé des traces discrètes sur sa musique. Pishny-Floyd est compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Sa femme, Annette Floyd, est pianiste, professeure et chef d'orchestre.