Premier symposium de musique canadienne contemporaine/First Symposium of Canadian Contemporary Music

Premier symposium de musique canadienne contemporaine/First Symposium of Canadian Contemporary Music.

Premier symposium de musique canadienne contemporaine/First Symposium of Canadian Contemporary Music

Premier symposium de musique canadienne contemporaine/First Symposium of Canadian Contemporary Music. Tenu à Vancouver du 12 au 15 mars 1950 à l'hôtel Vancouver et au Denman Auditorium, sous les auspices de la Vancouver Symphony Society et du Community Arts Council of Vancouver, le Symposium avait comme objectifs d'« interpréter, écouter, discuter, découvrir et promouvoir la musique des compositeurs canadiens » (selon les termes de Jacques Singer dans la brochure du programme). Singer avait été l'instigateur de ce symposium et il en fut le dir. mus. Alex Walton, prés. de la manifestation, fut l'animateur d'une table ronde à laquelle participaient Harry Adaskin, Barbara Pentland, Singer et John Weinzweig. Les oeuvres de 33 compositeurs furent réparties en 4 programmes : orchestre symphonique, orchestre de chambre, petits ensembles et choeur. Ce fut le plus important festival de musique canadienne antérieur à l'Expo 67. L'Orchestre symphonique de Vancouver interpréta les oeuvres symphoniques. Parmi les 155 pièces soumises, le festival choisit des oeuvres provenant de toutes les régions du Canada et de compositeurs de toutes catégories, des mieux connus (Willan et Whitehead) aux plus jeunes (Pépin et Somers) et des plus conservateurs (Edwin A. Collins, Charles O'Neill) à ceux alors considérés d'avant-garde (Pentland, Weinzweig). Ce symposium amorça une décennie marquée par de nombreux concerts spéciaux consacrés à la musique canadienne.


Lecture supplémentaire

  • Adaskin, Harry. 'Symposium,' SatN, 11 Apr 1950