Prix et concours de musique

Les prix de musique sont accordés selon le mérite ou attribués dans le cadre de concours. En 2000, il existe déjà différentes catégories dans lesquelles entrent les genres musicaux (classique, country, folk, pop, rock).

Prix et concours de musique

Les prix de musique sont accordés selon le mérite ou attribués dans le cadre de concours. En 2000, il existe déjà différentes catégories dans lesquelles entrent les genres musicaux (classique, country, folk, pop, rock). Les prix sont remis selon ces catégories et visent à reconnaître l'excellence des solistes et des groupes, ainsi que l'excellence dans les médias (film, radio, enregistrement, télévision, vidéo). Les prix accordés selon le mérite récompensent le niveau atteint, les efforts, l'esprit d'initiative ou la générosité. Les récipiendaires font parfois partie d'ensembles honorés par des institutions gouvernementales (l'Ordre du Canada, l'Ordre national du Québec, les Toronto Arts Awards). Ils remportent aussi des prix ou des trophées réservés aux personnes oeuvrant dans le domaine de la musique et décernés par des clubs musicaux, des organisations professionnelles ou des entreprises en rapport avec la musique (médaille du Conseil canadien de la musique, prix Juno, etc.). Les récipiendaires peuvent aussi recevoir un prix en argent d'une fondation créée à la mémoire d'un musicien canadien célèbre (le Prix Glenn Gould). Enfin, certaines écoles, collèges ou universités décernent des diplômes honorifiques. Les gagnants sont habituellement désignés par un jury spécial ou par un comité des prix. Les prix de musique attribués selon le mérite peuvent prendre la forme de bourses d'études ou de bourses de recherches offertes par des particuliers, des entreprises, des fondations, des clubs musicaux, des institutions d'enseignement ou des associations professionnelles de musiciens.

Les prix remportés dans le cadre de concours se divisent en plusieurs catégories : ceux décernés pendant des festivals et ceux attribués lors des concours d'exécution, de direction d'orchestre ou de composition. Les prix se présentent sous différentes formes : médailles, trophées, montants en argent ou honneurs. Les festivals offrent aux jeunes musiciens, peu importe leur discipline musicale, l'occasion de se mesurer à leurs pairs, d'acquérir l'expérience de la scène et de bénéficier de l'évaluation et des conseils des juges.

Les candidats aux concours d'exécution sont généralement des élèves avancés ou de jeunes professionnels. Les lauréats sont désignés par un jury. Aux prix en argent s'ajoute la satisfaction d'être reconnu à l'échelle nationale grâce à la couverture du concours par les médias, la possibilité de se voir offrir un contrat par les maisons d'enregistrement et des invitations à se produire à la radio, à la télévision, avec de grands orchestres, des chorales, des ensembles ou en tournée. Ces concours ont parfois lieu en public, dans des salles de concert (le CONCOURS INTERNATIONAL DE MONTRÉAL) ou à la radio (les concours radiophoniques de la Société Radio-Canada, anciennement le CBC Talent Festival et successeur de Opportunity Knocks). Les concours peuvent être régionaux, nationaux ou internationaux. Certains visent un objectif précis (concours national d'exécution de musique canadienne Eckhardt-Gramatté); d'autres sont réservés à des types d'instruments ou à des genres spécifiques (le Banff International String Quartet Competition).

Au Canada, les concours de direction d'orchestre sont plutôt récents. Commandités par des fondations, des universités ou des conservatoires, ils rendent hommage à un chef d'orchestre réputé ayant manifesté un intérêt particulier envers les jeunes musiciens désireux de diriger (prix Heinz Unger). En plus d'offrir un prix, généralement en argent, ces concours permettent aux éventuels chefs d'orchestre de faire valoir leurs talents devant des représentants de chorales et d'orchestres locaux . Les concours de composition se sont multipliés au cours des 40 dernières années. Ils peuvent être commandités par Radio-Canada et ses diverses sociétés, de même que par des organisations musicales du pays comme les sociétés de perception des droits d'auteurs (SOCAN, PRO Canada, etc.) par des organisations de la scène (chorales et orchestres) ou par des établissements d'enseignement. Ces concours (prix Jules-Léger pour la musique de chambre) offrent généralement au gagnant un prix en argent, la possibilité de faire exécuter son oeuvre, voire de la faire enregistrer, par un orchestre, une chorale, un ensemble ou un soliste reconnu. Les musiciens canadiens, interprètes et compositeurs, se voient remettre des prix et des distinctions dans de nombreux concours internationaux importants (le concours reine Élisabeth de Belgique, le concours international de piano de Leeds, « Let the People Sing », le Metropolitan Opera Auditions of the Air). L'ENCYCLOPÉDIE DE LA MUSIQUE AU CANADA (deuxième édition 1992) comporte une liste des prix et des concours de musique.


Liens externes