Lagopède



Lagopède alpin, répartition du
Lagopède à queue blanche, répartition du
Lagopède des saules, répartition du
Lagopède alpin
Illustré ici avec son plumage d'été, le Lagopède alpin, comme les autres lagopèdes, a un plumage blanc en hiver (Macmillan Illustrated Animal Encyclopedia).

Lagopède

Les ailes entièrement blanches du Lagopède le distinguent des autres membres de la sous-famille des Tétraoninés (voir GÉLINOTTES, LAGOPÈDES ET TÉTRAS) et, tout comme ces oiseaux, il est aussi bien adapté au froid : ses narines sont recouvertes de plumes, les plumes qui recouvrent le corps ont un long duvet à la base, ce qui améliore l'isolation, et les doigts sont emplumés. Le Lagopède est le seul des Gallinacés qui est presque entièrement blanc pendant l'hiver. L'été, il est brun moucheté.

Répartition et habitat

Le Lagopède des saules (Lagopus lagopus) et le Lagopède alpin (L. mutus) constituent les seuls Tétraoninés qu'on retrouve à la fois dans l'Ancien et le Nouveau Monde. Le premier a une répartition circumpolaire. Au Canada, ce lagopède habite, en altitude, dans les montagnes de l'Ouest et, dans la toundra, aussi loin au nord que dans l'île Melville. Le Lagopède alpin, le plus nordique de la sous-famille, préfère les habitats plus secs et situés plus haut en altitude que le Lagopède des saules. Les deux espèces sont de bons voiliers, mais le Lagopède alpin migre davantage, quittant les régions les plus septentrionales de son aire afin d'échapper aux longues nuits qui sévissent pendant l'hiver arctique.

Le Lagopède à queue blanche (L. leucurus), le plus petit des Tétraoninés, n'a pas la queue noire comme les deux autres espèces. On le trouve seulement en Amérique du Nord. Il affectionne, en toutes saisons, les versants venteux situés en altitude dans les montagnes de l'Ouest. Son cri aigu et caquetant contraste avec les cris gutturaux émis par les autres lagopèdes.

Nidification

Tous les lagopèdes nichent au sol et pondent de 6 à 10 oeufs qui, grâce à leurs couleurs, se confondent parfaitement avec l'habitat environnant. Les mâles quittent généralement le secteur où est aménagée le nid lorsque les femelle commencent à incuber les oeufs. Par contre, chez le Lagopède des saules, le mâle demeure habituellement avec la femelle et l'aide parfois à élever les jeunes après l'éclosion, ce qui constitue un comportement très rare chez la plupart des Tétraoninés. Les lagopèdes sont très recherchés par les chasseurs (voir GIBIER À PLUME).

Voir aussi ANIMAUX EN HIVER.


En savoir plus

Liens externes