Quidoz Piano Ltée

Quidoz Piano Ltée. Compagnie de fabrication de pianos fondée vers 1897 à Sainte-Thérèse-de-Blainville (auj.

Quidoz Piano Ltée

Quidoz Piano Ltée. Compagnie de fabrication de pianos fondée vers 1897 à Sainte-Thérèse-de-Blainville (auj. Sainte-Thérèse), près de Montréal, sous le nom de Sénécal et Quidoz par Joseph Sénécal (Montréal, 1872 - Sainte-Thérèse, 1935) et Georges Quidoz (Vimines, Savoie, 7 janvier 1870 - Sainte-Thérèse, 29 juin 1932). Fils de cordonnier, Joseph Sénécal était arrivé à Sainte-Thérèse vers l'âge de 13 ans et avait appris son métier avec les techniciens de la compagnie Thomas F.G. Foisy. Quand celle-ci déménagea à Montréal en 1891, Sénécal entra chez Lesage & Piché où il fut gérant durant quelques années. Vers 1897, il s'associa à Georges Quidoz (venu à Sainte-Thérèse vers l'âge de 17 ans) qui lui fournit le capital. En 1901, un incendie détruisit l'usine mais elle fut bientôt reconstruite et la compagnie prospéra. Avant la crise économique des années 1930, la compagnie était en mesure d'offrir neuf modèles différents et produisait annuellement de 1700 à 1800 instruments, surtout des pianos droits mais aussi des petits pianos à queue (le « Baby Grand ») et des pianos mécaniques. À la mort de Georges Quidoz, ses fils Julien et Gérard s'associèrent à Philippe Sénécal, fils de Joseph, et prirent la direction de l'entreprise. En 1938, Philippe vendit ses intérêts aux frères Quidoz et la compagnie prit alors la raison sociale de Quidoz Piano Ltée. Vers 1940, une salle de montre fut ouverte à Montréal. Dans les années 1960, la production était réduite à environ 1200 pianos par année, baisse attribuée à l'importation de plus en plus considérable de pianos japonais, à la désuétude des équipements de fabrication ainsi qu'au peu d'intérêt manifesté par les enfants Quidoz dans le développement de l'entreprise. En 1966, la compagnie liquida ses stocks et ferma ses portes.