Randy Bachman

Randy Bachman (né Randolph Charles Bachmann). Auteur-compositeur, guitariste, réalisateur (Winnipeg, 27 septembre 1943), D.Mus. h. c. (Brandon, 2001).

Bachman, Randy

Randy Bachman (né Randolph Charles Bachmann). Auteur-compositeur, guitariste, réalisateur (Winnipeg, 27 septembre 1943), D.Mus. h. c. (Brandon, 2001). Aîné d'une famille de quatre enfants, Randy Bachman est l'« élément moteur » de la création de deux importants groupes rock canadiens et un auteur-compositeur de musique rock influent. À trois ans, il gagne un concours d'artistes amateurs à la radio de Winnipeg. Dès l'âge de cinq ans, il étudie le violon avec George Rutherford et, plus tard, avec Iris Spencer. Il donne des représentations dans les salles de cinéma à Winnipeg. À l'adolescence, il découvre la musique rock - qui est alors toute nouvelle - et se met à la guitare qu'il apprend avec ses proches. Plus tard, il joue dans les mariages avec un groupe rural de polka. À la même époque, il rencontre le guitariste jazz Lenny Breau, avec qui il perfectionne sa technique et son style.

Les Guess Who

Au début des années 1960, Bachman est guitariste avec Chad Allan et les Silvertones (plus tard les Reflections) et, à partir de 1965, avec son propre groupe, les Guess Who. Il est le mentor du jeune Burton Cummings avec qui il forme une équipe d'auteurs-compositeurs exceptionnelle qui produira des succès internationaux, tels que « These Eyes », devenus des albums or et platine. Comme il le fera avec ses futurs groupes, Bachman gère les affaires de Guess Who.

En 1966, Bachman épouse Lorayne Stevenson et devient mormon comme elle. Le rythme de vie d'un groupe de rock en tournée ne convenant ni à son mode de vie familial, ni à ses convictions religieuses, il quitte les Guess Who en 1970, pour former le groupe Brave Belt avec Chad Allan et Rob Bachman.

Brave Belt/Bachman-Turner Overdrive (BTO)/Ironhorse

Grâce à Bachman, le nouveau groupe réussit à éviter les problèmes de drogue et la débauche typiques au mode de vie des groupes rock. Bachman le confirme d'ailleurs en 2004 dans une entrevue pour Life and Times de la SRC : « Pour moi, ça n'a jamais été sexe, drogue et rock and roll, mais seulement rock and roll! ». En 1970, le groupe commence à enregistrer et, en 1972, est connu sous le nom de Bachman-Turner Overdrive. Au Canada et aux États-unis, le groupe remporte un grand succès faisant les manchettes jusqu'en 1974. Les talents d'auteur-compositeur et de guitariste de Bachman sont encore une fois déterminants dans le succès du groupe.

En 1977, il quitte BTO pour former le groupe un peu moins connu Ironhorse qui enregistre un album éponyme (Scotti Bros SB-7103) en 1979, suivi de Everything is Grey (Scotti Bros X5B-7108) en 1980.

En 1981, alors que Bachman et les autres membres de Ironhorse forment déjà un autre groupe (Union), BTO n'est plus actif mais le groupe se réunit tout de même à quelques reprises et Bachman se joint à lui.

Carrière solo

En 1970, Randy Bachman enregistre l'album solo Axe (RCA LSP-4348) et, plus tard, Survivor (Poly PD-1-6141). Il se produit en solo dans l'émission télévisée American Bandstand.

Dans les années 1990, Bachman sort Any Road (Ranbach Music RBK1111, 1993), Bob's Garage/Live (1993), la compilation The Randy Bachman Song Book (1996) et Merge (True North TNS DOl17, 1996). Il écrit souvent la partie de guitare pour d'autres musiciens, tels que Neil Young, qui a vécu à Winnipeg et participe à plusieurs enregistrements de Bachman.

Malgré certains désaccords bien connus, Bachman et Cummings se retrouvent à plusieurs reprises pour des concerts avec ou sans les autres membres de Guess Who et, à partir de 2000, les Guess Who entreprennent des tournées de retrouvailles. En 2002, Bachman enregistre l'album solo Every Song Tells a Story (True North TND 291), et fait une tournée nationale en solo.

Les chansons à succès

Bachman connaît un succès international tant dans sa carrière solo que dans sa longue collaboration de composition avec Burton Cummings. Avec ce dernier, il remporte un prix dans la catégorie Les Classiques de la SOCAN pour « These Eyes » et « No Time ». Ses chansons « Let It Ride », « Hey You » et « No Sugar Tonight » passent plus de 100 000 fois chacune à la radio nationale.« You Ain't Seen Nothin Yet » est la chanson-thème de la campagne présidentielle du démocrate américain Al Gore en 2000 et devient un succès quand elle est reprise sous forme de musique de danse par le groupe du Royaume-Uni Bus Stop. Plusieurs de ses chansons sont diffusées dans des émissions télévisées et des trames sonores. Par exemple, on peut entendre « American Woman » dans Austin Powers : The Spy Who Shagged Me (v.f. Austin Powers: l'agent 00 sexe), et « Takin' Care of Business », qu'on peut considérer comme la chanson fétiche de son auteur, est utilisée dans A Knight's Tale (v.f. Chevalier). Hal Leonard publie un recueil de mélodies de Bachman et des arrangements pour chœur, fanfare et ensemble de jazz. Ses chansons sont reprises par des artistes aussi variés que James Last et Alabama.

Vers la fin des années 1990, Bachman compose de plus en plus pour les autres et écrit de la musique pour des « boys' bands », de la musique de danse, de la musique country et d'autres styles inhabituels de musique populaire.

Réalisateur

En plus des albums de Brave Belt et de BTO, Bachman est le réalisateur des albums des Trooper dans les années 1970. À ce titre, il se mérite un Juno en 1970. Par la suite, il est réalisateur pour Ironhorse, Union et Colin Arthur.

Il fonde la maison de disques Guitararchives, qui est dédiée à la promotion de la musique de son mentor, Lenny Breau. Sa maison Ranbach Music produit des enregistrements d'archives du groupe Guess Who.

Distinctions et appréciations

Malgré quelques différends avec ses anciens collègues au sujet de leurs créations, Randy Bachman est connu pour son éthique du travail et son talent pour les affaires. Il joue un rôle de premier plan dans l'industrie du disque canadienne à une époque de croissance importante. Avec les Guess Who, il est intronisé au Temple de la renommée des Juno en 1987 et au Temple de la renommée de la musique canadienne en 2002. Il remporte le prix du Gouverneur général pour les arts de la scène en 2002. Les membres du groupe sont reconnus pour avoir préparé le terrain pour des vedettes rock et pop canadiennes qui ont connu un succès international telles que Bryan Adams et Alanis Morissette. Neil Young figure parmi ceux qui se réclament de l'influence de Bachman. Son ancienne école secondaire donne son nom à son département de musique. Il a fait don de ses archives à Bibliothèque et Archives Canada. En 2000, son autobiographie, Takin' Care of Business, est publiée par McArthur and Company. Il a été invité dans le Panthéon des Auteurs et Compositeurs Canadiens, a reçu l'Ordre du Manitoba en 2005 et l'Ordre du Canada en 2008.

Bibliographie

Melhuish, Martin, Bachman-Turner Overdrive (Toronto, 1976).

Einarson, John, Randy Bachman: Takin' Care of Business (Toronto, 2000).

Mackie, John, « Still takin' care of business », Vancouver Sun, 18 oct. 2000.

Nelson, Diane, « Running back to BU [Brandon University] », Brandon Sun, 4 juin 2001.

Écrits

« Proud to be a Canadian », Network, Juin 1993.


Lecture supplémentaire

  • Melhuish, Martin. Bachman-Turner Overdrive (Toronto 1976)

    Einarson, John. Randy Bachman: Takin' Care of Business (Toronto 2000)

    Mackie, John. "Still takin' care of business," Vancouver Sun, 18 Oct 2000

    Nelson, Diane. "Running back to BU [Brandon University]," Brandon Sun, 4 June 2001

Liens externes