Reichmann, famille

Reichmann, famille de promoteurs immobiliers. Les trois frères, Albert, Paul et Ralph naissent en Autriche, où leurs parents se sont installés en 1928, puis, après avoir successivement déménagé en France, en Espagne et au Maroc, ils arrivent au Canada en 1956.
Reichmann, famille de promoteurs immobiliers. Les trois frères, Albert, Paul et Ralph naissent en Autriche, où leurs parents se sont installés en 1928, puis, après avoir successivement déménagé en France, en Espagne et au Maroc, ils arrivent au Canada en 1956.


Reichmann, famille

Reichmann, famille de promoteurs immobiliers. Les trois frères, Albert, Paul et Ralph naissent en Autriche, où leurs parents se sont installés en 1928, puis, après avoir successivement déménagé en France, en Espagne et au Maroc, ils arrivent au Canada en 1956. Ils commencent leur carrière commerciale à Montréal, où ils achètent Olympia Floor and Wall Tile. Dans les années 50, ils se lancent dans l'immobilier et transforment en 1969 leur entreprise entièrement familiale en une société incorporée sous le nom de Olympia & York. En 1962, ils se lancent dans le développement de tours de bureaux. Leur société immobilière commence ses activités aux États-Unis en 1976 et devient, de l'avis général, la société immobilière privée la plus importante au monde grâce au contrôle direct ou indirect de holdings dans environ 30 villes nord-américaines. En 1980, ils achètent English Property Corp., l'un des promoteurs britanniques les plus importants, et achètent aussi 50,1 p. 100 des parts de Brinco Ltd. En 1981, ils paient 502 millions de dollars pour acquérir Abitibi-Price Inc., le plus important producteur de papier journal au monde, avant d'acquérir en 1985 la majorité des parts de RESSOURCES GULF CANADA LIMITÉE lors de la deuxième plus importante prise de contrôle de toute l'histoire au Canada. Olympia & York possède aussi des placements dans Trust Royal et plusieurs autres grandes sociétés canadiennes. Une prise de contrôle mouvementée, très médiatisée, avec un conglomérat britannique, Allied Lyons PLC, pour le contrôle d'Hiram Walker-Gooderham & Worts, fait des frères les actionnaires les plus importants d'Allied Lyons.En 1987, les Reichmann dévoilent des projets de développement de grande envergure à Miami et un projet de 6,5 milliards de dollars au Canary Wharf à Londres en Angleterre. Les importants coûts du projet de Canary Wharf dépassent largement les possibilités financières d'Olympia & York durant la récession de 1990-1992, et malgré la vente de certains de ses actifs, le projet Canary Wharf déclare faillite en 1992, et les frères Reichmann perdent le contrôle de la société qu'ils avaient créées. La faillite d'Olympia & York est d'une telle ampleur qu'elle cause la consternation dans le milieu des affaires du monde entier.