Lussier, René

René Lussier. Compositeur, guitariste, guitariste basse, percussionniste, clarinettiste basse, chanteur (Montréal, 15 avril 1957).

Lussier, René

René Lussier. Compositeur, guitariste, guitariste basse, percussionniste, clarinettiste basse, chanteur (Montréal, 15 avril 1957). Après avoir débuté en 1973 au sein d'Arpège, un groupe de rock progressif de Chambly, Québec, Lussier fut membre de Conventum de 1976 à 1980 (ensemble montréalais de deux guitaristes, un violoniste et un bassiste, mené par le guitariste et compositeur André Duchesne et consacré à des reels, valses et originaux canadiens-français). C'est de cette expérience qu'est issu le goût de ce compositeur-interprète pour les « cloggs » propres à la musique traditionnelle et sur lesquels il improvise à la guitare dans le style de Hendrix. Parallèlement, Lussier commença à participer aux activités de l'EMIM. Il se joignit par exemple, vers la fin des années 1970, au Quatuor de l'Enmieux et aux Reins solides (avec le pianiste Pierre Saint-Jacques), ainsi qu'à Nébu (Saint-Jacques et Jean Derome), puis, durant les années 1980, au G.U.M. (Grande Urchestre de Montréal) et à Jonas, avec Derome. En 1979, en collaboration avec André Duchesne, il composa une première musique de film, pour un court métrage de l'ONF, Tanobe. En 1991, avec Duchesne, Derome, le clarinettiste Robert M. Lepage et d'autres, il avait écrit la musique de plus de 35 films, entre autres L'Albédo, Riopelle, Beyrouth à défaut d'être mort, Shoot and Cry, Trois pommes à côté du sommeil, les films d'animation de Pierre Hébert (Etienne et Sara, Le Métro, etc.), tous pour l'ONF, sans compter des documentaires réalisés par des indépendants - Painted Landscapes of the Times : The Art of Sue Coe, Night and Silence et The Forbidden Land.

Ce guitariste accompagna la chanteuse Pauline Julien de 1982 à 1984, mais resta le plus souvent en marge du courant pop, travaillant à ce qu'on allait appeler la musique actuelle. En 1984, son premier album, Fin du travail (version I), annonçait un compositeur provocant dont l'originalité, l'humour et le sens quasi cinématographique du jeu musical ont marqué les enregistrements, tantôt follement improvisés (Chants et danses... et Nous autres), tantôt très étudiés (ceux qu'il réalisa avec Derome, et Le Trésor de la langue). Lussier a beaucoup travaillé les sons naturels et la narration. Il sait exploiter les lignes mélodiques de la voix, obtenant après orchestration des figures musicales qui n'étouffent pas le texte - comme l'illustrent Le Trésor de la langue (un extrait de cette histoire sociale et politique du Québec actuel reçut en Europe le Prix Paul-Gilson 1989 de la Communauté des radios publiques de langue française) et Zone grise (1990, pour flûte et bande magnétique), commandée par Lise Daoust. Cette année 1984 fut décisive dans la carrière de Lussier. Derome et lui commencèrent à se produire, formant un duo vocal et multiinstrumental - les futurs Granules (voir Derome) - où ce comédien s'en donna à coeur joie. Il travailla aussi avec Robert M. Lepage (1984-87) : Chants et danses du monde inanimé, concerts (entre autres au FIJM de 1984 et en tournée en 1985, à Vancouver, Seattle et Bellingham, Wash.) et spectacles multimédias avec l'animateur Pierre Hébert (Derome prit ensuite la relève). Avec Hébert et Derome, Lussier et Lepage se produisirent en 1985 au FIJM et en Hollande, France et Belgique. Lussier et Lepage donnèrent en 1991 un spectacle avec l'Ensemble de la SMCQ. Membre de 1986 à 1990 de la formation de Duchesne (Les 4 guitaristes de l'Apocalypso Bar), Lussier se joignit en 1988 au groupe international de Fred Frith, Keep the Dog, lequel se produisit ensuite en Union soviétique, en Europe et aux États-Unis. Homme fort du Festival international de musique actuelle de Victoriaville, Lussier y enregistra Nous autres en concert (1986, avec Frith) et créa Le Trésor de la langue (oeuvre de studio), avec entre autres Derome et Richard Desjardins (1991).

Discographie

Étiquette Ambiances magnétiques, sauf indication contraire

Fin du travail (version 1) : 1980-83; AM-000.

Le Trésor de la langue : 1987-89; AM-015.

Avec Lepage, Chants et danses du monde inanimé : 1984; AM-001.

Avec Derome, Soyez vigilants... restez vivants! : 1985-86; AM-005.

-, Le Retour des granules : 1987; AM-006.

Avec Frith, Nous autres : 1986; Victo 01.

Avec Martin Tétreault et M.F. Coté, Des pas et des mois : 1991; AM-017.

Autres enregistrements avec Conventum (micr. pour Le Tamanoir et Cadence, repiqués sous le titre Conventum 77 + 79 = Réédition, 2-AM-003-004), Duchesne (Le Temps des bombes, 1984, A.D. 7777 et AM-002), Les 4 guitaristes de l'Apocalypso Bar de Duchesne (Tournée mondiale/été 89, 1987, AM-010; Fin de siècle, 1989, AM-014) et Nébu (voir Derome).


Lecture supplémentaire

  • Miller, Mark. 'Willing to play anything but pop,' Toronto Globe and Mail, 9 Apr 1984

    Laurier, Andrée. 'Montreal's sampler of sounds,' CanComp, Sep 1984

    Chenard, Marc. 'René Lussier: an imaginary folklore,' Coda, 219, Apr-May 1988

    Denis, Jean-François. 'René Lussier: reel free,' Ear, vol 15, Nov 1990